A l’école Jean VILAR...
Accueil du site22 . Les séjours en classe transplantée .Séjour THEATRE.
Dernière mise à jour :
dimanche 20 mars 2016
Statistiques éditoriales :
794 Articles
92 Brèves
11 Sites Web
100 Auteurs

Statistiques des visites :
91 aujourd'hui
138 hier
403443 depuis le début
   
Brèves
Nouvelle brève
jeudi 14 octobre

jeudi 14 octobre

ça va toujours,

hier

au menu c’était pizza et glaces, un régal pour tous ! la classe de Mme Challande a pêché des petites bêtes dans le ruisseau, avec une épuisette pendant que Mme Maillet emmenait ses élèves randonner autour du village

belle veillée "défis fou"... qui sait de quoi il s’agit ? les enfants nous le raconteront au retour...

aujourd’hui

toujours le travail autour du cycle de l’eau pour les élèves de Mme Challande, les élèves de Mme Maillet iront visiter une station d’épuration biologique.

et ce soir boum ! pour fêter le séjour. Alors ils sont tout excités !

 

 

 
Ma journée à Miribel
samedi 3 juillet

A Miribel, ça c’est bien passé. On a joué à des jeux très cool, on s’est promené et on avait super faim.

Après avoir avoir mangé on est parti à l’araignée, je n’arretais pas de tomber mais j’ai quand même réussi à escalader, puis on a tous chanter.

Nous avons vu la classe de madame Maillet, monsieur Chataing puis madame Lacaule. Ils se promenaient.

Puis nous avons attendu le car, c’était long mais en attendant on s’est reposé et quelques uns on dormit puis le car est arrivé on est monté à l’interieur on est arrivé et j’étais trés fatigué.

 

Anais aidé par anthony classe de mathilde moussallam.

 
Miribel
vendredi 25 juin

J’ai joué à une course. On est tous venu par terre, on a joué à cache-cache, après Nesrine est partie dans les bois puis elle a enlevé son t-shirt elle a remis un autre t-shirt. Après nous sommes montés sur une toile d’araignée et après on est reparti dans le car.

Cheima aidée par Denis

 
Nouvelle brève
vendredi 26 mars
vendredi 26 mars, neige à Méaudre ! la ballade est annulée.
la boum d’hier soir fut une belle fête...
retour prévu aujourd’hui à 16h15.
 
Nouvelle brève
jeudi 25 mars
Tout va bien ce jeudi 25 mars
Le temps est moins beau... moins de soleil mais le paysage enchante toujours autant les enfants.
ce matin nous sommes restés en classe pour confectionner notre jeu de piste sur Méaudre. Puis à 11h nous nous sommes baladés dans le village pour glaner de nouvelles informations sur ce magnifique village du Vercors.
Cet après-midi, classe et promenade.
Ce soir c’est la boum !!! Tout un programme !!!!
Bon jeudi
Corine et les élèves de la classe 4
 
Théâtre à Dolomieu en Isère
vendredi 23 février 2007
par Gilbert Giraud
popularité : 1%

 Séjour à Dolomieu , dominante Théâtre.

Dolomieu est un gros village en Isère : le trajet n’est pas long, environ 80km. 

   

Le centre de Dolomieu est situé dans un cadre rêvé pour les classes : le parc est immense, sécurisé, très arboré et les équipements sont modernes et fonctionnels. Les repas ont lieu dans le château et il faut reconnaître que c’est quand même un petit peu impressionnant de se retrouver dans ce lieu historique .

  

 Portrait de Déodat de Dolomieu, né en 1750 et mort en 1801, chevalier de Malte, membre de l’Institut des Sciences et ingénieur-géologue très estimé.

Exemple de projet pédagogique déposé auprès de la circonscription pour validation par l’Inspecteur de l’Education Nationale (IEN).

Ecole primaire Jean VILAR
Avenue Maurice Thorez
Vaulx-en-Velin

CLASSE TRANSPLANTEE . DOMINANTE THEATRE
Séjour à DOLOMIEU ( 38 )
du 23/10 au 27/10/2007

 Classe de cycle 3 ( CE2-CM1-CM2) de Mme Ducarouge Cindy

PROJET PEDAGOGIQUE

Objectifs généraux


Lien avec la littérature :

Cette classe transplantée à dominante théâtre a pour but de développer l’aptitude à l’expression mais aussi le goût de la création. Cette démarche d’enseignement artistique valorise les liens interdisciplinaires, en particulier avec la littérature.

   

Quel est le rapport entre les 3 images ci-dessus et le sujet ??? Ne cherchez pas...

Compétences de cycle 3 en littérature :
-
restituer au moins dix textes (de prose, de poésie ou de théâtre) parmi ceux qui ont été mémorisés .
- dire quelques-uns de ces textes en en proposant une interprétation (et en étant susceptible d’expliciter cette dernière) .
- pouvoir mettre sa voix et son corps en jeu dans un travail collectif portant sur un texte théâtral ou sur un texte poétique.

La vie en collectivité :
Une classe transplantée est aussi un moment privilégié pour aider les enfants à apprendre à vivre en collectivité.
Objectifs :
-favoriser l’intégration à un groupe dans une situation nouvelle.
-partager des moments de vie pour mieux se connaître, s’accepter, se respecter.
-établir le lien avec le projet d’école dans tous les aspects concernant les règles de vie, l’apprentissage de la citoyenneté, le respect des autres.

Maîtrise du langage et de la langue française :

Cette expérience commune aura aussi comme intérêt de développer la maîtrise du langage et de la langue française. En effet, chaque moment sera prétexte à communiquer à l’oral avec les moniteurs et les enseignants. Les situations liées à la production d’écrits seront également favorisées : recherche et tri d’informations (pour préparer le séjour et pour réaliser l’exposition de retour). A la fin de chaque journée, un atelier d’écriture sera chargé de rédiger un carnet de bord qui relatera les anecdotes et les moments forts.


Objectifs spécifiques

L’activité théâtrale permettra d’amener les élèves à parler, à se dire, à se raconter jusqu’à développer l’envie de produire et de jouer ensemble la trame d’une histoire qu’on fera vivre ensemble. L’élève doit s’intégrer au sein d’un groupe. Il faut l’aider à vaincre sa timidité en lui donnant l’occasion de prendre la parole et d’évoluer devant les autres. Il doit prendre conscience de son rôle et de son importance, de sa responsabilité au sein du groupe.

Objectifs :
-découvrir sa capacité d’expression corporelle, maîtriser son corps et ses gestes afin de les rendre porteur d’un message
-apprendre à se déplacer dans une aire de jeu
-apprendre à situer son corps dans l’espace en prenant des repères, pour respecter la mise en scène choisie
-apprendre à communiquer avec soi-même et avec les autres, dénouer les tensions grâce au travail de la voix, de la diction et de la respiration
-apprendre à regarder, écouter, répondre, prendre conscience de l’autre, l’affronter, le comprendre au travers d’une situation où l’imaginaire trouve naturellement sa place
-apprendre à maîtriser ses émotions pour pouvoir interpréter son rôle devant ses camarades, vaincre ses appréhensions, ne pas avoir honte
-apprendre à mémoriser un texte, mais aussi des indications de jeu

Organisation du séjour

La préparation :

Avant le séjour, des règles de vie spécifiques feront l’objet de conseils de classe. L’ enseignant s’informera des problèmes éventuels de chacun pouvant créer un malaise en collectivité (énurésie, manies particulières…). Une rencontre avec l’animateur de vie se fera pour une meilleure connaissance réciproque, ainsi qu’une réunion de préparation du séjour avec toute l’équipe éducative du centre et une réunion d’information avec les parents.

De plus, les relations avec les familles sont un de nos axes du projet d’école. La classe transplantée doit être l’occasion, avant le séjour, d’une rencontre avec les parents pour les rassurer, leur permettre d’aborder toutes les questions qu’ils se posent et leur expliquer tous les bénéfices qui peuvent être tirés d’une telle expérience. Sur place, il faudra veiller à ce que chaque enfant, dans un atelier, puisse écrire à sa famille.
Enfin, une étude préalable de ce qu’est le théâtre, ses origines et ses courants sera menée en classe. En particulier, l’accent sera mis sur l’oeuvre de Jean Vilar, nom de notre école (voir le chapitre consacré à J.Vilar sur le site de l’école, rubrique "Mémoires de notre école" et chapitre "c’est qui ton école ?" puis article "Jean Vilar, sa vie, son oeuvre".

Les ateliers :   
Les ateliers se déclineront sous forme de trois types d’activités :-une pratique créative dans laquelle l’élève est amené à s’exprimer pour donner corps au projet :

    
-une rencontre avec des œuvres du patrimoine comme des expressions contemporaines pour aider l’élève à découvrir le patrimoine théâtral
-l’acquisition de savoirs et de savoir-faire car l’élève s’approprie des techniques et des méthodes de travail

La vie quotidienne :
Pendant le séjour, toutes les situations pouvant développer la solidarité à l’intérieur du groupe seront favorisées. Les enfants devront apprendre à vivre ensemble dans le respect de chacun et de tous, à développer leur autonomie, à respecter les règles de vie et de sécurité.
Les adultes seront attentifs durant chaque moment chargé d’émotion (aux repas, aux couchers, à la toilette…) à ce que chacun puisse être entendu.

  

L’encadrement :
L’enseignant reste à tout moment responsable de sa classe et il est le garant du projet pédagogique ainsi que de la sécurité des enfants. Il s’engage à connaître les textes ministériels et académiques concernant la réglementation en vigueur sur les sorties scolaires avec nuitées et à prendre toutes les dispositions nécessaires pour que les autres membres de l’équipe d’encadrement appliquent scrupuleusement les consignes de sécurité.

Les animateurs sont placés sous l’autorité de l’enseignant : ils veilleront au respect strict des consignes et devront adhérer au projet pédagogique de la classe. Les ateliers, le contenu des séances, les activités seront toujours organisés en fonction des objectifs définis entre l’enseignante et les animateurs.

  

Au retour du séjour :
Au retour du séjour, plusieurs actions sont prévues :
-une exposition de photographies complétée par des commentaires tirés du carnet de bord et agrémentée d’informations sur le théâtre.
-une représentation du travail réalisé devant les parents.
-un réinvestissement de ce qui aura été appris pour compléter le spectacle de fin d’année.

Evaluation

La classe transplantée correspond à une action pédagogique directement liée au projet global de l’école : elle constitue un élément important de la démarche commune pour une meilleure réussite scolaire et une prise en compte des besoins recensés dans le domaine de la socialisation.
Le projet établi pour ce séjour nécessite une évaluation qui servira de support préparatoire à d’autres sorties : ce qui aura été vécu, observé, analysé par l’enseignant servira à d’autres pour une meilleure appréhension des difficultés et pour l’élaboration d’une synthèse des actions menées au cours de la classe transplantée.
L’évaluation devra tenir compte des objectifs fixés au départ dans le domaine des compétences à acquérir mais également de toutes les notions concernant la vie de groupe (citoyenneté, autonomie, responsabilisation) ainsi que des résultats obtenus dans la relation aux familles et dans les comportements nouveaux dans la classe.


















 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. Théâtre à Dolomieu en Isère
    23 février 2007