A l’école Jean VILAR...
Accueil du site23 . Présentation et vue d’ensemble de l’école Jean Vilar.Les locaux du groupe scolaire.La salle Informatique.
Dernière mise à jour :
dimanche 20 mars 2016
Statistiques éditoriales :
794 Articles
92 Brèves
11 Sites Web
102 Auteurs

Statistiques des visites :
216 aujourd'hui
448 hier
497250 depuis le début
   
Brèves
joyeuse année 2013 .
jeudi 3 janvier
(`*•.¸ (`*•.¸♥♥♥ ¸.•*´) ¸.•*´)
`•.¸(*)..bonne année ..(*)
(¸.•*(¸.•* ♥♥♥ :* ¨¨¨`*•.¸) *•.¸)
 
Salle INFORMATIQUE.
jeudi 11 octobre 2007
par Gilbert Giraud
popularité : 1%
Sur le Web site du CDRI .

 

Salle 

 informatique ordinateur vivant computer nerd md wht gif informatique ordinateur petit datamov gif informatique communication ftp em11 gif

 Depuis environ 15 ans notre école est équipée d’ordinateurs mais les conditions d’utilisation du matériel informatique ont bien évolué entre les premiers postes livrés et l’équipement actuel. En effet, la salle info et les actions réalisées aujourd’hui n’ont plus rien à voir avec ce que l’on a pu vivre à la fin des années 80.

informatique circuit chhip gif informatique clavier keyboard busted md wht gif informatique internet earth with mouse md wht gif informatique materiel materiel 8 gif

 

 Un plan gouvernemental (I P T : Informatique Pour Tous) avait été mis en place avec un contrat particulier Thomson : les postes installés étaient des TO7, avec des performances qui nous laissent encore rêveurs. Malgré tout, figurez-vous, nous étions ravis de cette dotation ! A ce moment-là l’école ne connaissait pas de baisse d’effectifs ou de suppression de classe et les locaux disponibles n’étaient pas nombreux : il fallut donc réfléchir pour trouver une salle spécifique et utilisable à long terme car le câblage mais aussi l’installation électrique représentaient de gros travaux et des engagements financiers importants pour la Mairie. Au deuxième étage, côté cour, une cloison fut supprimée, ce qui libéra un espace d’environ 45m² en forme de L

 informatique moniteur vivant angryclr gif informatique veille ecran monitkal gif L’installation de tous les postes (8) fut l’occasion d’une large concertation entre les collègues de l’école afin d’harmoniser les séances, prévoir les répartitions, organiser le planning d’utilisation, relier avec l’étude du soir, gérer le journal d’école et motiver les collègues frileux pour une réelle implication de l’école dans les nouvelles technologies. A cette époque, un enseignant de maternelle (et aussi coordonnateur Rep collège) était vraiment branché : Christian Combier nous aida beaucoup pour les questions matérielles et pratiques mais aussi pour les notions pédagogiques. L’association « Adémir » fut également d’un grand secours grâce à des stages de formation pour les enseignants.

   

 Peu à peu, la salle trouva ses marques avec une déco sobre (en gris et jaune), des panneaux explicatifs, une expo de vieux matériels informatiques et bien sûr, des activités avec les classes. (à noter que Christian venait avec un groupe de la maternelle). La dotation ministérielle ne prévoyait pas de maintenance ou de service après-vente mais pas non plus de matériels périphériques tels que scanners ou imprimantes. Encore une fois la Municipalité se retrouva avec le petit sur le bras et encore une fois elle fît les efforts nécessaires pour optimiser le fonctionnement. Les mois, les années passèrent et l’activité informatique était devenue un rituel intégré à la vie scolaire : les gosses faisaient des progrès très visibles, ils écrivaient des articles pour le journal, des études du soir fonctionnaient 2 jours par semaine. Pendant le mois de Juillet, durant six ans, l’Ecole Ouverte fut l’occasion de projets informatiques reliés avec la vidéo pour des reportages locaux : sur une semaine entière, chaque groupe réalisait des séquences montées avec précision et le vendredi les reportages étaient présentés aux autres groupes.

 Chacun peut imaginer que cette période d’innovation s’accompagnait sans cesse de projets, de découventes, de challenges mais également de nombreuses réunions, de concentration ou d’animations pédagogiques organisées par les conseillers de la circonscription. A noter qu’un groupe d’enfants de la Grande Section de la maternelle Vilar venait également s’initier dans la salle avec des séances adaptées.

 

Le plus souvent les élèves se retrouvaient à deux sur le même poste mais cela ne posait pas un gros problème car chacun était à peu près au même niveau de compétences proches de zéro. L’initiation était alors la priorité pour tous : de nos jours, en 2007, de nombreux gosses ont un ordinateur familial et ils arrivent souvent à l’école avec des bases sérieuses et une attitude sereine devant l’objet informatique. Plusieurs enseignants se sentirent trés motivés et certains échanges de service ou des décloisonnements par niveaux furent organisés pour permettre à la grande majorité des élèves de s’initier aux nouvelles technologies, les TICE (technique d’information et de communication à l’école).

 Bien sûr, la dotation ministérielle permettait un apprentissage innovant mais les logiciels disponibles étaient concentrés sur le traitement de texte. Les réalisations des élèves se résumaient donc à des textes linéaires mais cela était déjâ une grande avancée. Durant de nombreuses années, le matériel fut utilisé mais hélas les questions techniques de la salle (pannes et connexions défectueuses) rendaient les séances trés difficiles.

 Bien logiquement, le matériel devint dépassé et se détériorait inexorablement en même temps que la déferlante Internet touchait le milieu scolaire. La Mairie ne voulait pas que ses petits vaudrais soient pénalisés et décida de doter chaque école de 10 postes reliés en réseau avec connexion Internet et ADSL : les bureaux de direction n’étaient pas oubliés avec un système Intranet qui offrait de nombreuses possibilités de communication avec les services municipaux et les bureaux de l’inspection IEN. Cette dotation représentait un effort financier énorme et les écoles étaient invitées à profiter de cette aubaine pour engager des actions pédagogiques innovantes dans le domaine des TICE (techniques informatiques de communication à l’école). Dans le même temps, les programmes officiels donnaient les compétences TICE à acquérir en fin de CM2 sous la forme d’un Brevet Informatique nommé B2i.

 Ces changements matériels et techniques ont impliqué de nouvelles actions pédagogiques : par exemple, la recherche en BCD. Le journal de l’école ("Vilar mag") a connu quelques bouleversements dans la mise en page grâce à des logiciels adaptés et les élèves trouvaient donc des possibilités éditoriales élargies (à noter que le numéro du journal de décembre 2006 est visible sur le web : voir chapitre "journal de l’école").

 Depuis le début janvier 2007, nous avons totalement renové la salle par un grand nettoyage des anciens postes et claviers. Cela nous a permis de dégager une place importante mise à profit pour installer 3 grandes tables : avec cette configuration, une classe entière peut occuper les lieux en répartissant les activités sur les ordinateurs et les travaux préparatifs dans l’autre partie de la salle.

 Certaines classes ont participé à des séquences liées à des thèmes précis : comment suivre Helen Mac Arthur lors de son tour du monde à la voile ? Comment trouver les résultats d’un match de foot au Brésil ? Comment suivre une campagne électorale ?... Des dizaines de sujets où les enfants mesuraient l’étendue des potentialités technologiques de l’outil informatique et se plongeaient dans cet univers de connaissances au bout du clavier,en quelques dixièmes de secondes sur l’écran.

 

 Dans le bureau de direction, le poste affecté à l’administration a permis de nouvelles possibilités de présentations des documents, d’archifage des dossiers, de stockage des informations : bien sûr au début les mauvaises langues se sont déliées devant l’attitude sceptique du directeur devant sa "télévision sans chaînes nationales", mais petit à petit les habitudes feutres noirs et règle carrée ont laissé la place à "inserer tableau et bordures"...(et les langues se sont tues).

 La salle informatique est bien rentabilisée (que nos amis lecteurs gauchistes se rassurent…) pédagogiquement parlant ou écrivant : l’équipe enseignante a décidé de donner un coup de pouce au matériel et la tirelire a été un peu vidée en février 2007 . Le conseil des maîtres, en examinant les besoins, a porté son choix sur du matériel de scannérisation, d’imprimantes laser (noir-blanc et 1 en couleurs) et de numérisation optique (un appareil photo et un caméscope). Cet effort coopératif vient en complément de ceux de la Ville et nous estimons pouvoir disposer d’un équipement performant qui ne peut qu’augmenter notre motivation.

 Sandrine Niemiec, en plus d’être en 2007 notre poste répien, est aussi notre référente-informatique et nous pouvons toujours compter sur elle (et son époux Jean-Marc) pour donner des conseils, reconnecter les postes, vérifier les branchements relancer le serveur, réparer les petits incidents. Elle gère les commandes, elle entretient le materiel et nous oblige à prendre soin des ordinateurs, des imprimantes et du nombre de tirages sur laser couleur : d’ailleurs, elle garde les cables d’alimentation ce qui limite beaucoup les risques d’inflation...Ce n’est pas un abus de pouvoir ni un manque de confiance mais simplement un principe de précaution. L’informatique est un des domaines où les virus sont insidieux et il faut donc là-aussi se protéger...

 Site de RDRI, en cliquant ici  www2.ac-lyon.fr/services/rdri/

 

 

 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. Salle INFORMATIQUE.
    11 octobre 2007