A l’école Jean VILAR...
Accueil du site 72 . Infos-Actu-News pour tous...
Dernière mise à jour :
dimanche 20 mars 2016
Statistiques éditoriales :
794 Articles
92 Brèves
11 Sites Web
102 Auteurs

Statistiques des visites :
574 aujourd'hui
391 hier
545766 depuis le début
   
Brèves
Bonnes vacances et joyeuses fêtes .
samedi 19 décembre

Bonnes vacances et joyeuses fêtes .

L’école Jean Vilar vous souhaite de vivre de bonnes vacances de Noël et de joyeuses fêtes de fin d’année : parmi tous vos voeux et vos espoirs, que les plus beaux se réalisent....

  

 
rentrée scolaire
jeudi 27 août
Bonjour à tous,
Je ne connais pas encore les habitudes de l’école, j’espère que je vous écris dans la bonne rubrique ! pour vous souhaiter à tous une bonne rentrée scolaire. Et vous rappeler qu’elle a lieu jeudi 3 septembre à 8h30.
A bientôt de vous rencontrer tous,
la directrice
Madame Catherine Hollard
 
Belle Fête ...
dimanche 5 juillet

Vous m’ avez offert une bien belle fête  : je vous remercie encore du fond de mon coeur pour toutes les joies et les émotions que vous m’avez données durant ces longues années. Les enfants, les parents, les enseignants, le personnel municipal et tous ceux qui travaillent à l’école resteront gravés dans ma mémoire, pour toujours. Je reviendrai vous voir bientôt. Encore merci à tous.

  

 
Bienvenue.....
mercredi 1er juillet

La nouvelle directrice de l’école sera Mme Catherine Hollard et nous lui souhaitons la bienvenue dans notre école.
Elle vous envoie quelques mots :

"L’accueil de l’école m’a touchée, beaucoup. Je suis impatiente de démarrer l’année avec vous tous.

A bientôt donc."

 
Grève le 2 avril 2009 .
lundi 30 mars

Les organisations syndicales organisent une journée de grève départementale le jeudi 02 avril 2009. Devant la politique menée contre l’enseignement (suppressions massives de postes, remplacements, droits sociaux, programmes ... et en particulier les postes REP...) de nombreux enseignants de notre école seront grévistes. Nous vous remercions de votre compréhension et de votre soutien. Grâce à vous, nous gagnerons ce combat pour l’avenir de l’Ecole et celui de vos enfants .

 
La petite fille et les papiers de sa maman.
samedi 15 septembre 2007
par Gilbert Giraud
popularité : 2%

La petite fille et les papiers de sa maman.

Vous connaissez tous les épisodes liés aux familles "sans papiers", aux expulsions, aux reconduites à la frontière, aux camps de transit... : les journaux, les télés en font l’écho, des associations se mobilisent mais les choses sont loin d’être réglées.

    

Sur notre école, plusieurs familles sont concernées. Leurs situations sont différentes et leurs problèmes sont traités au cas par cas. Une famille a été régularisée, d’autres sont en attente.
Nous venons d’être informés que la famille de Sarra (au CM2, chez Ingrid) est sur le coup d’une convocation au Tribunal Administratif de Lyon pour une audience de recours, ce Jeudi 13 septembre à 10h45.
En cas de refus du tribunal, la famille sera soumise à une mesure d’expulsion.
Le RESF (réseau éducation sans frontières) et la municipalité de Vaulx-en-Velin sont mobilisés depuis des mois pour soutenir les familles vaudaises concernées. Afin d’apporter notre soutien à leurs actions et notre appui à la famille, les enseignants de l’école seront en grève le jeudi 13. L’école sera fermée.
Nous nous rendrons à l’audience (184, rue Dugesclin, Lyon 6ème, près de la Place Guichard) et nous espérons votre participation à cette action de soutien.

Sarra restera avec nous...

   

Nous sommes allés à l’audience : nous étions environ une cinquantaine de personnes (familles, enseignants, militants et ce nombre prouvait une mobilisation à la hauteur de l’enjeu et une sensibilisation au niveau des espoirs de chacun.
La séance n’a pas duré longtemps (environ 20 minutes) : l’ambiance est pesante, le décor est sobre, le cérémonial solennel et convenu . Le juge-président du tribunal donne lecture des raisons de la comparution devant la justice . Ensuite , l’avocat général (représentant l’Etat) énonce les divers paragraphes des griefs retenus contre la famille mais en donnant chaque fois une explication historique, sociale, psychologique ou juridique. Il faut bien tendre l’oreille et maîtriser ses neurones pour faire une analyse rapide de tous les termes administratifs, les formules règlementaires et définir dans un second temps ce qui est positif ou négatif dans le dossier. L’avocate de Mme Achouri a mis l’accent sur un aspect de procédure, le tribunal n’ayant pas contacté la mère de Sarra par recommandé dans le délai légal de deux mois à la suite du premier rejet de recours déposé en 2006. Maître Yazid a également insisté sur les conditions familiales et humaines du dossier afin de convaincre le juge de la nécessité d’un nouvel examen des faits, à la lecture des éléments fournis (procédure de divorce, violence du mari). L’avocat général a conclu en demandant au juge de considérer les précédentes décisions comme entachées d’une "erreur manifeste d’appréciation" et donc d’accepter (en conséquence) la nullité du refus antérieur de recours.

      

A la sortie de l’audience, l’avocate a fait une traduction simplifiée des textes de l’accusation : sans vouloir se réjouir trop vite, elle nous a expliqué que la conclusion de l’avocat général était favorable à la famille. Beaucoup d’entre nous avaient senti une légère temporisation du discours mais les phrases de l’avocate de Mme Achouri nous rassuraient encore plus. Samia (mère de Sarra) avait le sourire mais l’inquiétude était encore un peu visible.

L’après-midi, nous avions prévu une conférence de presse : médias invités, banderoles, panneaux, affiches. Présence des enseignants, de familles, d’enfants, de militants du PCF et de "Vaulx-papiers" et des représentants de la mairie. Mr Jean-Pierre Brunel, conseiller municipal communiste et militant de la première heure dans la lutte des sans-papiers a souligné les étapes difficiles dans le soutien de ces familles déracinées et confrontées à des situations familiales et humaines dramatiques, face à des textes répressifs .

     


France 3, M6 et TLM se sont déplacés ainsi que le Progrès, 20mn, Métro , Libération et les journalistes de "Vaulx-le Journal" Colette et Charly. Une dame est venue de Lyon, en bus : elle n’est pas enseignante, elle n’est pas vaudaise, elle est française, elle n’a pas d’enfants à l’école et pourtant elle est venue car sensibilkisée par un article du Progrès 2 jours avant.
Madame, vous m’avez expliqué que vous étiez là comme simple citoyenne choquée, ulcérée et profondément meurtrie par toutes ces mesures inhumaines et ces atteintes caractérisées aux droits de lenfant (même si l’on admet les aspects strictement légaux). C’est aussi grâce à vous, Madame, que Sarra pourra rester avec nous... Merci de tout nos coeurs.
Pour la conférence de presse, le directeur de l’école a souligné le caractère humain et affectif de notre solidarité (toute l’école était en grève) en rappelant l’historique familial (tous les frères et soeurs de Samia ont été scolarisés à Vilar). JP Brunel a resitué la situation de la famille Achouri dans la politique gouvernementale sur l’immigration et il a insisté sur la nécessaire mobilisation des vaudais. Mr Maria Allan nous a informé d’une situation pénible pour une famille de l’école Lorca et a fait un appel à la solidarité .

Tu sais Sarra, un monsieur t’a dit un jour que tant qu’il serait vivant tu ne serais pas expulsée de ton pays avec ta famille. Il faut que tu sois bien rassurée car son docteur lui a dit que son coeur allait très bien...

 

 

 

Répondre à cet article