A l’école Jean VILAR...
Accueil du site29 . Les réunions, les conseils des maîtres, de cycle, d’école.Les conseils de classes.
Dernière mise à jour :
dimanche 20 mars 2016
Statistiques éditoriales :
794 Articles
92 Brèves
11 Sites Web
102 Auteurs

Statistiques des visites :
214 aujourd'hui
448 hier
497248 depuis le début
   
Brèves
Le retour de Mme ZUCCA
mardi 27 mai

Aujourd’hui 27 mai, ma maîtresse mme ZUCCA est revenue après 5 bons mois d’absence.Sa remplaçante s’appelait Mlle WALECKI Delphine . Elle était gentille et amusante. Elle était comme Mme ZUCCA mais en modèle réduit. Bref c’était trop drôle, elle me manquera mais je vais m’habituer.

Huda Ahmed M. 

 
Les conseils de classes.
samedi 21 juin 2008
par Gilbert Giraud
popularité : 1%

 

Les conseils de classes.  

    

Dans notre école Jean Vilar, depuis environ une vingtaine d’années, nous tentons de faire fonctionner les conseils de classe. Il est vrai que cette démarche subit des hauts et des bas suivant les périodes ou l’engagement de l’équipe : malgré tout, chacun est conscient de la nécessité de permettre aux gosses de prendre la parole, de s’exprimer sur les problèmes de la vie quotidienne à l’école . De nos jours, la citoyenneté est un objectif prioritaire dans la problématique pédagogique.

En pédagogie le conseil de classe est la réunion des élèves où se discute tout ce qui a trait à la vie de la classe. Généralement hebdomadaire, il traite du réglement des conflits, des projets, des décisions à prendre.

La pédagogie institutionnelle refuse en bloc l’approche non-directive. Un enfant à qui on laisse faire tout ce qu’il veut ne peut pas avoir envie de grandir. Un enfant peut se constituer contre une loi, mais pas contre du brouillard. Il faut qu’il y ait des lois en classe qui ne soient pas transgressées. Si elles le sont, on en parle au conseil.

Le conseil de classe - ou conseil coopératif - est le centre de la vie en classe. C’est le lieu où les enfants et l’adulte parlent de leur vie scolaire quotidienne, c’est le lieu où les conflits se discutent, les projets se construisent, les décisions se prennent. Les sujets abordés sont divers. Il peut s’agir d’un conflit entre deux enfants, d’une proposition de fête, d’un animal dans la classe, d’un projet, etc. Ils sont mis à l’ordre du jour par l’intermédiaire du cahier du conseil, où les enfants notent les sujets qu’ils veulent voir traiter. Cet ordre du jour est établi à l’avance ; les sujets sont classés en trois colonnes : "Je propose", "Je critique", "Je félicite".
Le conseil de classe coopératif est à différentier du conseil de coopérative qui sous-entend la présence d’une coopérative (appellation déposée par l’OCCE) en son sein. Même si la philosophie pédagogique inhérente aux deux conseils est la même, il n’est pas nécessaire d’ouvrir une coopérative, ni d’utiliser de l’argent en classe pour pratiquer le conseil de classe coopératif.

Déroulement :

Le conseil est un moment ritualisé. Les enfants sont assis en cercle et parmi eux un président et un secrétaire sont désignés. Le président donne la parole, recentre le débat, rappelle à l’ordre et contrôle le temps. Le secrétaire note sur le cahier du conseil tout ce qui se dit. Grâce aux rites, chacun sait ce qu’il a à faire et par quelles règles, il doit passer pour se faire entendre. Le secrétaire note sur le cahier la date, les absents, les noms du président et du secrétaire. Il rappelle ensuite les décisions prises au dernier conseil de classe, puis il lit l’ordre du jour.

Les enfants et l’adulte discutent, proposent, trouvent des solutions et votent. A la fin du conseil, le secrétaire dresse le bilan. Il lit les décisions prises à l’issue du vote et les sujets non abordés. En conséquence des règles de vie spécifiques à la vie de la classe découlent du conseil et sont affichées dans la classe.

Vers le conseil des délégués :

Le conseil de classe élit 2 délégués qui sont les représentants de la classe : ils sont méritants, sérieux, respectueux. En conseil de classe on aborde les questions qui touchent directement à la vie quotidienne de la classe concernée mais certains moments sont consacrés à la vie de l’école. Les enfants discutent alors des problèmes, des soucis, des besoins, des manques mais aussi des succès, des réussites, des bons moments. Si l’on a une proposition intéressante, une observation concrète, on peut demander aux 2 délégués d’en discuter au conseil des délégués (voir l’article dans cette rubrique .

 

 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. Les conseils de classes.
    21 juin 2008