A l’école Jean VILAR...
Accueil du site56 . Notre quartier, notre ville, Vaulx-en-Velin.L’école dans le quartier.Les équipementsLa Mosquée.Tradition islamique : histoire.
Dernière mise à jour :
dimanche 20 mars 2016
Statistiques éditoriales :
794 Articles
92 Brèves
11 Sites Web
102 Auteurs

Statistiques des visites :
222 aujourd'hui
415 hier
522121 depuis le début
   
Tradition islamique : histoire.
jeudi 20 décembre 2007
par Gilbert Giraud
popularité : 1%

Tradition islamique : histoire.

Tradition islamique :

Mosquée Al-Nabawi
Mosquée Al-Nabawi
Masjid al-Haram, premier lieu saint de l’islam
Masjid al-Haram, premier lieu saint de l’islam

Selon une parole attribuée à Mahomet, « toute la terre est une mosquée sauf les cimetières et les lieux d’aisance ». Une autre parole affirme que « la terre m’a été rendue lieu de prière et pure. Quiconque parmi les hommes de ma communauté atteindra l’heure de la prière aura un lieu de prière et de pureté ». Selon la croyance islamique, la première mosquée au monde était Masjid al-Haram connue également sous le nom de Kaaba à La Mecque, qui aurait été édifiée par Adam, puis reconstruite par Abraham et son premier fils Ismaël sur un ordre de Dieu. La deuxième mosquée la plus ancienne est la mosquée al-Aqsa 

Selon la tradition musulmane, elle aurait été construite 40 ans plus tard par Abraham ; elle constitue le troisième lieu saint de l’islam car, lors du voyage nocturne du prophète, celui-ci aurait été conduit d’abord de la mosquée sacrée de La Mecque jusqu’à la mosquée al-Aqsa de Jérusalem. Elle était également la première direction de la qibla.

La première construite pendant le règne de l’islam serait la mosquée de Quba à Médine. Elle aurait été édifiée lors de l’Hégire de Mahomet et de ses compagnons de la Mecque à Médine. Quelques jours après avoir commencé la construction de la mosquée de Quba, Mahomet aurait entamé la construction d’une deuxième mosquée à Médine, connue aujourd’hui sous le nom de « Masjid al-Nabawi »,    

ou la mosquée du prophète. D’après la tradition, l’emplacement de la mosquée serait celui de la première prière de vendredi effectuée à Médine. Selon cette tradition, prié par les habitants de Médine d’accepter plusieurs terrains, Mahomet, pour ne froisser personne, laissa à sa monture, Qoçoua, le soin de déterminer le lieu d’arrivée en lui relâchant la bride. C’est ainsi qu’après nombre de détours elle s’arrêta enfin sur un large terrain vide et s’agenouilla. C’est sur ce terrain que la mosquée de Médine aurait été bâtie.

Durant son séjour à La Mecque, Mahomet effectue à l’intérieur de la Kaaba les cinq prières quotidiennes avec les disciples de l’islam alors même que des Arabes non musulmans y effectuent également leurs rituels. La tribu de Quraych, chef de La Mecque, qui est responsable de la Kaaba, essaie d’exclure les disciples de Mahomet du sanctuaire. Quand Mahomet revient à la Mecque en 630, il brise les idoles du temple et convertit la Kaaba en mosquée. Elle est depuis connue en tant que Masjid al-Haram, ou « mosquée sacrée ».

   

Masjid Al-Haram a été sensiblement agrandie au cours des siècles pour faciliter le Hajj, le pèlerinage que tout musulman se doit d’effectuer s’il en a la capacité. Sa première extension fut réalisée à l’époque islamique sous le règne du calife Omar ibn al-Khattab et elle a acquis sa forme actuelle en 1577 pendant le règne du sultan Selim II. Des extensions modernes sont réalisées sous le règne de la famille royale saoudienne Al-Saoud.

 

 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. Tradition islamique : histoire.
    20 décembre 2007