A l’école Jean VILAR...
Accueil du siteActions périscolaires (Usep, études,cantine)Cantine, restauration
Dernière mise à jour :
dimanche 20 mars 2016
Statistiques éditoriales :
794 Articles
92 Brèves
11 Sites Web
102 Auteurs

Statistiques des visites :
232 aujourd'hui
448 hier
497266 depuis le début
   
Brèves
Cérémonie d’ouverture des Jeux Vaulx-Lympiques, 28 mai 2008.
jeudi 29 mai
Ce mercredi 28/05/08, ouverture des 6èmes Jeux sur la commune : défilé, démonstrations de sports, discourts, embrasement de la vasque par la flamme olympique. Durant 15 jours, rencontres, animations, expositions.  
 
Restaurant scolaire, cantine .
lundi 26 février 2007
par Gilbert Giraud
popularité : 2%

 Cantine, restauration. 

     

Le temps de midi, sur l’école, dépend de la municipalité qui organise les activités : la restauration, le repas, la surveillance, l’encadrement et les animations.

Sur notre école, environ 75 enfants mangent en moyenne au restaurant scolaire. Le repas est divisé en deux services.

Restauration scolaire 

Appelé parfois cantine, la restauration scolaire est un des secteurs de la restauration collective. La restauration scolaire est une restauration collective à caractère social.

Objectifs :

La restauration scolaire a un devoir de restitution calorique ; fonction nutritionnelle de base, moteur de la fonction alimentation, la restitution calorique doit être d’autant plus exacte qu’elle est destinée à une seule typologie de « consommateurs » (les enfants de l’école) ce qui élimine les risques d’erreurs dus aux compromis ou à la recherche d’équilibre. Elle doit donc faire l’objet d’un consensus total puisqu’elle détermine à elle seule la taille des besoins et donc le dimensionnement et la capacité des moyens à mettre en œuvre. Sa traduction est le bol alimentaire partiel puisque ces « consommateurs » ne sont pris en charge que sur une partie de la journée alimentaire. La restauration scolaire, intégrée aux établissements scolaires (écoles, collèges et lycées), remplit aussi une fonction éducative : l’éducation au goût et à l’équilibre alimentaire de ses jeunes convives.

Organisation de la restauration scolaire :

(Dans les écoles primaires)

Le fonctionnement des écoles maternelles et primaires est une dépense obligatoire pour les communes. Par contre, la restauration scolaire ne l’est pas (voir le Code des collectivités territoriales : Art. L.2321-2). La responsabilité de la cantine relève de la collectivité locale à partir du moment où elle l’a mise en place. Les modes d’organisation varient selon la taille des communes. Le service est assuré par le personnel communal ou peut être délégué à une association (association de parents d’élèves, association familiale...) ou à une société de restauration. Dans ce cas, la mairie passe généralement une convention ou un contrat avec le prestataire associatif ou commercial. Ce dernier peut assurer la préparation des menus, les commandes, la production et le service des usagers ("Cantines" in Le formulaire des maires (Lexis Nexis 2006) - Fascicule n° 178-5 - 24 p.). La commune peut donc déléguer la gestion, la fourniture et la préparation des repas.

(Dans les collèges et les lycées)

 La majorité des collèges et des lycées gère directement la préparation des repas qui sont préparés et consommés sur place. Dans certains cas, la gestion est assurée par une société de restauration collective : les repas sont alors préparés dans une cuisine centrale puis livrés dans une cuisine dite "satellite", soit en liaison chaude, soit en liaison froide.

Depuis le 1er janvier 2005, date d’entrée en vigueur de la loi du 13 août 2004, il y a transfert de compétences en matière d’hébergement et de restauration aux départements et aux régions.

   

Les menus dans un restaurant scolaire :

La restauration scolaire est régie par la circulaire interministérielle du 25 juin 2001. Celle-ci tient compte des normes et exigences actuelles et avance certaines recommandations en matière de nutrition et de mise en oeuvre dans les écoles et les établissements scolaires. http://www.education.gouv.fr/bo/2001/special9/default.htm]

    

Le prix de la restauration scolaire :

La liberté des tarifs est la règle : la ville de Vaulx applique la règle du "quotient familial" : en fonction des revenus, des charges et de la composition de la famille, le coût du repas est calculé pour les parents.

Le décret n° 2000-672 du 19 juillet 2000 a été abrogé par le décret n°2006-753 du 29 juin 2006.

Ce nouveau décret pose le principe de la liberté des tarifs de la restauration scolaire et transfère l’organisation du service et la fixation des prix à la collectivité territoriale compétente. Chaque collectivité détermine ainsi le tarif applicable sous sa responsabilité.

Les tarifs ne peuvent excéder le coût du service rendu

La loi d’orientation relative à la lutte contre les exclusions (loi n° 98-657 du 29 juillet 1998) prévoit, à l’article 147, que " les tarifs des services publics administratifs à caractère facultatif peuvent être fixés en fonction du niveau du revenu des usagers et du nombre de personnes vivant au foyer. Les droits les plus élevés ainsi fixés ne peuvent être supérieurs au coût par usager de la prestation concernée. Les taux ainsi fixés ne font pas obstacle à l’égal accès de tous les usagers au service. "

Le décret du 29 juin 2006 tient compte de ces dispositions. Les prix pratiqués au titre de la restauration scolaire ne peuvent être supérieurs au coût par usager des charges supportées au titre du service de restauration. Cette disposition plafonne les tarifs de la restauration scolaire afin qu’ils ne puissent pas excéder le montant des charges supportées pour la fourniture des repas.

   

C’est l’ensemble des charges qui est visé par cette définition, y compris le montant annuel de l’amortissement des investissements réalisés au titre du service de restauration.

En revanche, la collectivité territoriale doit déduire du coût supporté les subventions de toute nature qu’elle peut percevoir, pour quelque motif que ce soit, au titre du service de la restauration scolaire.

 

 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. Restaurant scolaire, cantine .
    26 février 2007