A l’école Jean VILAR...
Accueil du siteLes partenaires de l’écoleDes organisations syndicales et des collectifs.SUD éducation.
Dernière mise à jour :
dimanche 20 mars 2016
Statistiques éditoriales :
794 Articles
92 Brèves
11 Sites Web
102 Auteurs

Statistiques des visites :
228 aujourd'hui
448 hier
497262 depuis le début
   
SUD éducation.
mardi 30 octobre 2007
par Gilbert Giraud
popularité : 11%

 SUD Éducation 

SUD Éducation est une fédération syndicale française rassemblant tous les personnels de l’éducation (enseignants, ATOSS, MI-SE, .... titulaires ou non-titulaires, de la maternelle à l’université) créée suite au mouvement social de novembre-décembre 1995 (fédéré en juin 1998).

Elle regroupe actuellement 67 syndicats locaux (eux même divisés en sections).

Structurée en fédération nationale, cette organisation est membre de l’Union syndicale Solidaires qui organise des salariés du public et du privé. SUD est un acronyme qui signifie « solidaire, unitaire et démocratique ».

Ce syndicat de lutte s’illustre dans l’éducation en dénonçant le fonctionnement de l’éducation nationale favorisant selon lui les corporatismes (multiples commissions administratives paritaires en fonction du statut des personnels), cette organisation minoritaire progresse à chaque élection aux CAPN depuis ses premières élections en 1996.

Cette organisation dénonce la multiplication du recours à du personnel qu’elle qualifie de précaire dans l’éducation nationale. Elle en revendique la titularisation sans condition de concours ni de nationalité. L’organisation conteste aussi les surpressions de postes dans l’éducation nationale qui selon elle défavorisent les personnes qui sont déjà les moins favorisées, dans ce contexte elle a vivement critiquée la réforme du dispositif ZEP mise en place début 2006.

    

L’organisation s’oppose au processus de décentralisation qui est selon elle l’antichambre de la privatisation.

S’inscrivant dans une perspective de transformation sociale, la fédération des syndicats Sud éducation ne limite pas son champ d’intervention aux questions étroitement professionnelles.

L’organisation, afin de ne pas mettre en place de hiérarchie entre ses membres, refuse des temps de décharge supérieurs à un mi-temps. Ses statuts imposent également une rotation des mandats et des responsabilités.

Liens internes :

Liens externes :

 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. SUD éducation.
    30 octobre 2007