A l’école Jean VILAR...
Accueil du site25 . Les divers acteurs de la vie éducative de notre écoleL’Inspecteur et l’Equipe de Circonscription.Les Conseillers Pédagogiques.
Dernière mise à jour :
dimanche 20 mars 2016
Statistiques éditoriales :
794 Articles
92 Brèves
11 Sites Web
102 Auteurs

Statistiques des visites :
232 aujourd'hui
448 hier
497266 depuis le début
   
Brèves
concours PE des AP...
jeudi 29 mai
Amélie et Céline passent en ce moment le concours pour devenir "Professeur des Ecoles" : à l’issue de toutes les épreuves écrites, elles ont été reçues "admissibles" et nous les félicitons. Bonne chance et M.... pour les dernières épreuves orales (et sportives). Allez les filles !! 
 
Les conseillers pédagogiques.
lundi 26 février 2007
par Gilbert Giraud
popularité : 2%

Les conseillers pédagogiques
de la circonscription.

Donner des conseils, cela pourrait expliquer leur fonction mais réduirait quelque peu leur action.
Les conseillers pédagogiques de la circonscription de Vaulx sont deux :
__ Laurence TURPIN  (généraliste : toutes les disciplines).
__ Yves CAULIER (EPS : plus axé sur l’éducation physique et sportive).

Nos deux C P C (conseillers pédagogiques de circonscription) ont la charge de la formation des nouveaux enseignants mais aussi de l’animation pédagogique des écoles, en liaison avec notre inspecteur.

PRINCIPES GÉNÉRAUX

LE RÔLE DU CONSEILLER PÉDAGOGIQUE DANS LA CIRCONSCRIPTION

Il encourage les réussites pédagogiques et contribue à leur diffusion.
Il participe activement à l’animation des conférences pédagogiques.
Il peut seconder l’inspecteur de l’Éducation Nationale dans son rôle d’information, de communication et de négociation auprès des partenaires extérieurs.

LE RÔLE DU CONSEILLER PÉDAGOGIQUE DANS LES ÉCOLES

Il assiste les équipes enseignantes notamment pour les aider à bien gérer leur temps et à optimiser l’organisation et le fonctionnement des cycles pédagogiques.
Il apporte son concours à l’élaboration, à la réalisation et au suivi des projets d’école.
Il soutient la mise en œuvre d’activités nouvelles et accompagne les équipes d’enseignants dans la réalisation de ces activités.
Il joue un rôle vis-à-vis des intervenants extérieurs (qualification, agrément).

LE RÔLE DU CONSEILLER PÉDAGOGIQUE AUPRÈS DES MAÎTRES

Tant à l’école maternelle qu’à l’école élémentaire :
Il accompagne les enseignants dans leurs pratiques quotidiennes, en priorité les nouveaux nommés : il les aide à utiliser, compléter et affirmer les compétences qu’ils possèdent déjà.
Il répond à toute demande d’aide et de conseil.
Il apporte son soutien aux collègues qui se présentent à des examens professionnels de l’institution tels que le certificat d’aptitude aux fonctions de maître formateur et le certificat d’aptitude aux aides pédagogiques spécialisées de l’adaptation et de l’intégration scolaire.

LE RÔLE DU CONSEILLER PÉDAGOGIQUE DANS LE DÉPARTEMENT

En accord avec l’inspecteur de l’Éducation Nationale auquel il est rattaché, il peut être amené à accomplir des missions départementales :
Participer à la formation initiale des professeurs des écoles ;
Conduire des actions de formation continue inscrites au plan départemental de formation
Apporter sa contribution aux projets de l’institution (conception de sujets, jurys d’examen et de concours, réflexion départementale...)

CONCLUSION

Ses compétences en font un formateur particulièrement efficace auprès des nouveaux nommés. Il convient donc que le conseiller pédagogique :
- Assure sa fonction essentielle d’aide et de conseil, ce qui inclut un travail de médiation, de négociation et d’aide dans une organisation de la classe qui intègre les finalités pédagogiques définies au plan national.
- Apporte le regard extérieur objectif, confiant et constructif d’un maître expérimenté qui permettra au professeur des écoles, quelles que soient les situations dans lesquelles il exerce, de porter un regard positif sur l’enfant, de développer une attitude réflexive sur sa pratique et de donner une dimension sociale au métier d’enseignant ;
- Puisse, d’autre part, bénéficier d’actions de formation préalables à la prise de fonction et, comme tous ses autres collègues formateurs, être candidat aux stages offerts par le plan national de formation ainsi qu’à ceux que les missions académiques de formation des personnels de l’Education Nationale organiseront pour répondre aux besoins et attentes spécifiques de sa profession.

Les principes généraux :

Le conseiller pédagogique a principalement une mission d’ordre pédagogique. Il peut être conduit à accomplir des tâches administratives liées au programme de travail de la circonscription, mais sa mission pédagogique ne doit en aucun cas être contrariée par la multiplication de ces tâches administratives.

Il est un partenaire essentiel dans la formation des enseignants du premier degré comme garant de la polyvalence du métier, comme expert d’une articulation efficace entre les savoirs théoriques et la pratique professionnelle, capable de distanciation par rapport à la diversité des situations et des démarches d’enseignement.

Il fait partie de l’équipe de circonscription animée par l’inspecteur de l’Éducation Nationale, ce qui nécessite non seulement une bonne connaissance réciproque des tâches de chacun dans leur spécificité mais aussi la préparation, voire la mise en œuvre d’actions conjointes. Cette équipe élabore et met en œuvre un projet de circonscription.

Il a pour fonction première l’assistance et le suivi des enseignants débutants, titulaires ou non, notamment au cours de leur première année d’affectation.
L’arrêté du 22 janvier 1985 énumère huit catégories de maîtres formateurs dont six le sont auprès de l’inspecteur de l’Éducation Nationale.
 * Le conseiller pédagogique généraliste
 * Le conseiller pédagogique pour l’éducation physique et sportive
 * Le conseiller pédagogique pour l’éducation musicale
 * Le conseiller pédagogique pour les arts plastiques
 * Le conseiller pédagogique pour les langues et cultures régionales
 *  Le conseiller pédagogique pour les technologies et ressources éducatives.

Certains d’entre eux ont souvent des missions départementales, notamment les conseillers pédagogiques dans les disciplines artistiques (cf. note de service n° 93- 132 du 24 février 1993).
Les conseillers pédagogiques de spécialité doivent toujours intégrer la réflexion sur leur discipline dans le cadre de l’action polyvalente de l’enseignant du premier degré.

Lorsque le conseiller pédagogique généraliste est le collaborateur d’un inspecteur de l’Éducation Nationale, de l’Adaptation et de l’Intégration scolaires, il serait souhaitable qu’il soit également titulaire du certificat d’aptitude aux actions pédagogiques spécialisées d’adaptation et d’intégration scolaires (C. A. A. P. S. A. I. S.).

 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. Les conseillers pédagogiques.
    26 février 2007