A l’école Jean VILAR...
Accueil du siteLe métier de maître d’école, les écoliers...autrefois et aujourd’hui.Autrefois, les maîtres d’école et les écoliers.Les écoliers et leurs outils au siècle dernier.Ardoises et crayons.
Dernière mise à jour :
dimanche 20 mars 2016
Statistiques éditoriales :
794 Articles
92 Brèves
11 Sites Web
99 Auteurs

Statistiques des visites :
19 aujourd'hui
66 hier
366828 depuis le début
   
Brèves
Le jeu de Mélia
mardi 25 mars

En salle informatique, pendant l’étude du mardi soir, nous avons cherché un jeu amusant que l’on pourrait conseiller aux élèves du cycle 3.
D’après nos recheches, il me semble que le meilleur jeu est " MA BIMBO ". C’est un site pour filles : il faut relever les défis ( nourrir, habiller, jouer,rempllir les objectifs de notre personnage...). Vous verrez on s’amuse beaucoup, on gagne des bimbos d’or et des bimbos attitude. 
Pour arriver sur le site,vous pouvez cliquer sur http://www.ma-bimbo.com/
A vos claviers !

wallpaper ma-bimbo 06

 

 

 
Madame Challande est en stage
mardi 11 mars

Notre maîtresse est en stage du 3 mars au 21 mars pour une formation en histoire/géographie et anglais et elle participera à un projet "arts plastiques ".

Monsieur Dallery est notre remplaçant pendant le stage de notre maîtresse. Il est impressionnant mais gentil.

Melia Benyoub

 
Randa se présente
mardi 4 mars

Je m’appelle Randa. J’ai 12 ans et j’ai 5 soeurs, 1 frère et aussi ma mère et mon père. Je travaille à l’école Jean Vilar. A bientôt...

 
Déjà les piles ...
jeudi 24 janvier

Vous savez que nous devons nous préoccuper de tout ce qui concerne la survie de la planète, l’écologie et le développement durable pour que nos enfants puissent espérer vivre dans un monde plus sain et moins dangereux . Notre école essaie de sensibiliser les gamins à cette démarche d’avenir et d’espoir : pour commencer , nous vous proposons de récupérer vos piles usagées, les stocker et les faire parvenir à un centre de recyclage des déchets. C’est un petit geste mais c’est un début...Merci de votre participation à cette action de prévention . 
( avant de nous décider on a beaucoup hésité entre les piles ou les faces..).

 
Bientôt Carnaval !
jeudi 24 janvier
Bientôt le défilé ! Commencez à penser aux déguisements, aux accessoires, aux perruques et au maquillage ! Des couleurs de partout ! Et un bonhomme qui périra dans les flammes... 
   
 
Ardoises et crayons.
mercredi 9 janvier 2008
par Gilbert Giraud
popularité : 8%

 

 Ardoises et crayons. 

L’ardoise d’écolier était très utilisé dans les écoles primaires : chaque élève avait la sienne, avait sa petite éponge pour nettoyer et son crayon d’ardoise. Bien sûr, on
écrivait aussi avec la craie mais le crayon d’ardoise permettait une écriture plus fine. Le maître donnait souvent des exercices sur l’ardoise, en particulier en "calcul mental " : on disait "4 fois 5 " et les élèves écrivaient le résultatsur bleur petite ardoise. Au signal, on levait l’ardoise vers le maître qui avait alors un oeil rapide sur toutes les réponses . On effaçait et on passait au prochain nombre... On appelait cela le " procédé La Martinière".
  
Dans les années 1965 on avu apparaître d’autres "ardoise" qui n’étaient pas en ardoise mais le nom était conservé : le rebord était en plastique, et la plaque en carton épais.
   
Aujourd’hui, les ardoises s’appellent toujours ainsi mais elles sont recouvertes d’un produit laqué blanc qui permet d’écrire avec des feutres effaçables.
  

L’ardoise est une roche métamorphique appartenant à la famille des schistes.

  
L’ardoise est résistante et sa couleur peut varier du blanc au noir, en passant par toutes sortes de gris, de rouges sombres et de verts. L’ardoise peut être droite (rectangulaire) ou en forme d’écaille. Son épaisseur varie de 3 mm à 9 mm. Entre 20 mm et 40 mm, il s’agit de lauze, autre schiste plus massif et moins plissé. La pose à l’ancienne est la pose au clou (plus onéreuse car il faut des ardoises percées), fin XIXe apparaît la pose sur crochet (l’ardoise est simplement appuyée en pied).   

L’ardoise constitue le matériau employé pour la couverture des bâtiments (on parle alors d’ardoises). Les régions traditionnelles de production sont aussi les régions où ce type de couverture est privilégié : il s’agit par exemple, en France du Maine-et-Loire et des Ardennes ainsi qu’en altitude dans les Pyrénées.

   

En règle générale, l’ardoise est aujourd’hui moins utilisée, du fait de l’apparition de matériaux de constructions synthétiques moins onéreux, dont certains imitant l’ardoise (et contenant de l’amiante parfois).

L’ardoise fut aussi largement utilisée sous forme de plaque mince en tant que support d’écriture effaçable.   

 

 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. Ardoises et crayons.
    9 janvier 2008