A l’école Jean VILAR...
Accueil du siteEt demain... en 2038 ?Ce qu’en pense le directeur en 2008.La vie quotidienne à l’école...
Dernière mise à jour :
dimanche 20 mars 2016
Statistiques éditoriales :
794 Articles
92 Brèves
11 Sites Web
102 Auteurs

Statistiques des visites :
259 aujourd'hui
407 hier
547462 depuis le début
   
La vie quotidienne à l’école...
mercredi 28 mars 2007
par Gilbert Giraud
popularité : 1%

La vie quotidienne à l’école...en 2038... 

  les bureaux d’écoliers :
Ils sont équipés de capteurs xénomophiques capables d’analyser toutes les réactions des élèves lors des exercices proposés : les évaluations sont donc réalisées sur la base de connections vers le serveur général de classe qui répertorie tout sur l’enfant (résultats, corrigés, shémas, statistiques, comportement, punitions...).

  Climatisation dans toutes les classes, avec purificateur d’air : la pollution engendrée par les usines du couloir de la chimie (Feyzin, Solaize, Saint-Fons) oblige les municipalités à prendre des mesures de prévention pour protéger les voies respiratoires des écoliers.

 Afin d’éviter tout risque de contamination par les particules toxiques refoulées depuis la centrale du Bugey, chaque enfant est équipé pour les récréations d’un scaphandre avec purificateur d’air.

 

 Dans les toilettes on revient à des produits naturels et bio : savon de Marseille (on le teint malgré tout en vert) et éponge végétale : tout cela à cause des allergies provoquées par tous les ersatz chimiques utilisés auparavant (on se souvient des liquides-vaisselles qui ont provoqué dans les années 2020 des milliers de décès sur la région Rhône-Alpes).

 

 le bloc contrôle et surveillance :
Deux agents du Ministère de la Répression sont affectés à ce centre 24h/24h et 7 jours par semaine pour la surveillance de l’école : leur mission est de protéger les biens et les personnes (enfants et adultes) mais également de fournir des informations précises sur le comportement violent ou grossier de certains élèves . Dans ce bloc, 24 caméras de surveillance sont branchées à tout moment et les images sont conservées 6 mois.

 La directrice de l’école :
Mme Cindy Carbonarouge veille sur la destinée de l’école Jean Vilar : elle est là depuis l’année 2004, ce qui lui donne 34 ans de "boîte". Toujours aussi mince, toujours aussi motivée, elle traverse les crises avec philosophie. Elle se souvient parfois de son premier directeur à Vilar, Mr Gilbert Giraud, et elle espère égaler son record de longévité sur l’école (ceux qui connaissent Cindy savent qu’elle veut surtout le battre...).

 

 Le cabinet médical de prévention :
Pour les visites médicales des enfants du CP un appareil robotisé effectue toutes les manoeuvres. L’attachée de prophylaxie (on disait infirmière autrefois) se contente de classer les résultats de l’examen.

 

 

 

 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. La vie quotidienne à l’école...
    28 mars 2007