A l’école Jean VILAR...
Accueil du site23 . Présentation et vue d’ensemble de l’école Jean Vilar.Les locaux du groupe scolaire.Les salles de classe.
Dernière mise à jour :
dimanche 20 mars 2016
Statistiques éditoriales :
794 Articles
92 Brèves
11 Sites Web
100 Auteurs

Statistiques des visites :
153 aujourd'hui
162 hier
391547 depuis le début
   
Brèves
joyeuse année 2013 .
jeudi 3 janvier
(`*•.¸ (`*•.¸♥♥♥ ¸.•*´) ¸.•*´)
`•.¸(*)..bonne année ..(*)
(¸.•*(¸.•* ♥♥♥ :* ¨¨¨`*•.¸) *•.¸)
 
Salles de classe.
mardi 27 février 2007
par Gilbert Giraud
popularité : 1%


Les s a l l e s de  c l a s s e s.

Toutes les classes de l’école sont équivalentes : elles ont été mesurées lors de séances de maths par un enseignant dont le père géomètre lui avait appris très tôt à manier le mètre-ruban, le mètre pliant, le mètre coulissant, le décamètre et qui a donc donné la vocation à son fils de devenir mètre d’école...

Les salles sont rectangulaires 10m en longueur et 6 en largeur , 3 grandes baies vitrées plus une fenêtre, 2 ou 3 portes, un sol en linoléum gris marbré, 8 néons, 3 prises électriques, et un plafond de dalles en mousse pour insonorisation. Les parents peuvent être rassurés, aucune trace d’amiante ni de plomb dans les matériaux de construction...

Les peintures ont été choisies par les enseignants qui occupaient les lieux en 1992 quand la rénovation de l’école a été programmée : les tons choisis ne plaisent pas toujours aux nouveaux arrivants.
Un souvenir :
La classe de CP d’Yvan Gueppe (aujourd’hui en maternelle à Vilar) était autrefois la salle de classe du directeur de Vilar A, Francis Anglade, qui avait lui opté pour un dégradé de teintes à partir d’un violet violent . Yvan, par ailleurs artiste peintre reconnu, a tenu quelques semaines face à cette couleur qui lui rappelait trop la toge de l’évêque de Fourvière mais n’a pas pu résister à ses pulsions de créateur : emporté par l’élan, il a acheté un bidon de blanc-crème (c’est de la peinture et non pas un kir à l’orgeat..), un rouleau et a entrepris courageusement de repeindre le mur côté tableau. Tout ne se passa pas tout à fait comme prévu.... Yvan, décida que le temps de midi était idéal pour cette aventure esthétique : aussitôt dit, le peintre commença son oeuvre, perché sur un escabeau malgré son mètre quatre-vingt-dix. Afin de préserver le caractère sacré de l’ inspiration artistique, la porte de la classe était fermée. Aux alentours de 12h23, Yvan, satisfait du résultat, ouvrit la porte : 3mn plus tard le bâtiment entier fut enveloppé par une odeur acide et irritante . A ce moment-là les enfants sortaient de la cantine et se trouvaient donc sous le préau : cris, affolements, pleurs, toux et tout.... Le directeur, par l’odeur entêté, tint à peu près ce langage  : " Mais que se passe t-il ? Est ce Feyzin qui a explosé ? Allez, vite, il faut protéger les gosses !! " Mais évacuation vers où ? Essai vers les étages : et là, grande stupeur ! L’odeur venait de la classe d’Yvan ! Mesures immédiates d’intervention en cas de pollution chimique : ouvrir les baies vitrées et calfeutrer les portes. Exécution ! (des mesures, pas d’Yvan pour l’instant). Enfants placés dans l’autre cour et protection des convives du deuxième service. Atmosphère quasi irrespirable... Peu à peu, l’odeur combinée d’essences Sévezo et d’arômes Tchernobyl s’estompait mais il était impossible d’imaginer une activité dans la salle : le directeur conseilla des activités dans d’autres locaux. Il alla sur place pour bien vérifier et connut une seconde stupeur : pour protéger le sol, nul journal, nul plastique...Non ! des feuilles blanches de papier Canson (prises en salle d’arts visuels) qui coûtaient à l’époque 5,14F (environ 0,80 d’euro) : 11 feuilles ! Lors du conseil des maîtres suivant, une vente aux enchères fut proposée pour vendre ces formats raisin 50 x 65 dédicacés par l’artiste...
Sacré Yvan, si tu nous lis, on te salue !

Le mobiler des classes est sensiblement identique sauf quelques collègues qui ont agrémenté l’espace avec des meubles récupérés : étagères, sofas, fauteuils, petits bahuts.. En général, 2 armoires teintées Louis-Philippe merisier satiné qui ont le charme d’une patine forgée par le temps... Les bureaux des élèves ont été changés en 4 ans et leur design coorespond mieux aux normes et tendances des années 2000 . Les bureaux d’enseignants n’ont pas été inclus dans le programme de rénovation car ils sont le symbole vivant d’une architecture scolaire en cohérence avec des valeurs immuables : sévérité, sobriété,uniformité, solidité, simplicité, discrétion.

Le sol des classes est constitué de dalles 30 x 30 en linoléum d’un gris anthracite aussi joyeux que les stèles marbrées du cimetière de la Guille. L’entretien est relativement facile : chaque mercredi matin, la salle est lavée et les travaux de décapage, cirage, lustrage sont effectués durant les congés scolaires d’été.

Les baies vitrées sont immenses et la période fin mai - fin juin est assez difficile à supporter car la réverbération est très forte. Les rideaux en plastique posent de gros soucis car les tiges-mollettes pour activer les stores sont d’un emploi délicat.

Notre école s’est forgée une culture du cadre de vie et chaque enseignant accorde une place importante à la décoration de son espace-classe : panneaux, affiches, tableaux, photos, dessins, posters, peintures.

Les classes sont agréables, spacieuses et la Mairie est attentive à nos besoins : de gros efforts sont consentis pour les écoles mais ce n’est pas toujours simple de contenter tout le monde....

 

Répondre à cet article
Messages de forum :
Salles de classe.
samedi 29 décembre 2007
par katib messoussa
pk pa metre des photos des classe sa serais mieux non


Répondre à ce message

    Salles de classe.
    samedi 29 décembre 2007
    par Gilbert Giraud
    Bonjour Katib, le message pour ton ancienne maîtresse était très gentil : elle te répondra bientôt. Pour les photos, nous avons commencé à en publier des anciennes (voir la rubrique "mémoires de notre école") : pour les photos actuelles, c’est un peu compliqué car tous les parents doivent être d’accord . On appelle cela le droit à l’image. Donne le bonjour à ta maman et passez de joyeuses fêtes.

    Répondre à ce message

Articles de cette rubrique
  1. Salles de classe.
    27 février 2007