A l’école Jean VILAR...
Accueil du site25 . Les divers acteurs de la vie éducative de notre écoleLe RASED (réseau d’aides spécialisées).La réunion de l’équipe éducative.Objectifs de la réunion et partenaires.
Dernière mise à jour :
dimanche 20 mars 2016
Statistiques éditoriales :
794 Articles
92 Brèves
11 Sites Web
102 Auteurs

Statistiques des visites :
205 aujourd'hui
440 hier
548259 depuis le début
   
Brèves
concours PE des AP...
jeudi 29 mai
Amélie et Céline passent en ce moment le concours pour devenir "Professeur des Ecoles" : à l’issue de toutes les épreuves écrites, elles ont été reçues "admissibles" et nous les félicitons. Bonne chance et M.... pour les dernières épreuves orales (et sportives). Allez les filles !! 
 
Objectifs de la réunion et partenaires.
mardi 1er janvier 2008
par Gilbert Giraud
popularité : 8%

 Objectifs de la réunion et partenaires. 

Les partenaires (hors école) de l’équipe éducative :

** la famille - dont il convient de tout mettre en oeuvre pour garantir sa participation à l’équipe éducative.
 
** l’assistante sociale qui agit dans le cadre de circonscriptions définies par le Conseil général selon le principe de la polyvalence. Au siège de ces circonscriptions se trouvent : le responsable de circonscription, un médecin de PMI (pour les enfants de moins de 6 ans), des infirmières, puéricultrices
 interventions auprès des familles
 
évaluation des situations sociales
 
protection de l’enfance
 
évaluation et/ou réception des signalements consécutifs à des suspicions de maltraitance ou d’abus sexuelsµ
 
médiation, aides...
** 
le médecin PMI
** 
le médecin scolaire

** le psychologue scolaire
** 
thérapeutes, rééducateurs, psychologues agissant en secteur libéral ou en secteur associatif et conventionnel (CMPP)
** 
le maire ou son représentant, dans les cas ou le handicap requiert des aménagements matériels, un personnel d’accompagnement (AVSi1 / AVS co2 / personnel ASEH3
)
** 
le directeur ou les personnels spécialisés des établissements accueillant des enfants handicapés (IME, hôpital de jour…)
** 
les personnels des S.E.S.SA.D. (service d’éducation spéciale et de soins à domicile), participant à des actions d’intégration
.

    

A quoi sert l’équipe éducative ? (objectifs).

à élaborer  un projet personnalisé de réussite éducative PPRE qui peut comprendre :
** 
un volet aide RASED
** 
des actions centrées sur la socialisation
** 
des aides extérieures projet personnel de scolarisation (ex projet individuel d’intégration PII) dans le cadre de l’équipe de suivi de scolarisation en lien avec l’équipe pluridisciplinaire qui propose le Projet personnalisé de scolarisation (PPS) à la Commission des Droits et de l’Autonomie CDA (MDPH)

à
créer les conditions nécessaires à la contractualisation
de ces projets
** par des discussions contradictoires
** par des échanges d’informations et de point de vue
** par la pratique du compromis
** par la recherche de l’adhésion aux objectifs
** par l’affichage de la solidarité des membres.

L
la réunion est statutairement assurée par le directeur .

Elle est pilotée  :
l’animateur en est désigné (le directeur ? un enseignant ? le référent ? ) ; moins il estengagé personnellement dans la situation examinée, mieux cela vaut pour les discussions. Il fixe le cadre (rappel des finalités de la réunion, des garanties de confidentialité et de respect de chacun... ), distribue la parole, propose des synthèses (garantie d’un compte-rendu partagé), il veille à ce que la décision (les objectifs et modalités du projet) émerge collectivement et ne résulte pas du pouvoir que se donne l’un des membres.
Un(e) secrétaire de séance est désigné(e)  : il est difficile d’animer la réunion et d’en assurer le secrétariat.

    
 
  Les
rôles sont définis  : l’enseignant ne décide pas pour l’assistante sociale (et viceversa), le médecin ne décide pas pour le psychologue (et vice-versa) etc.
 
L’attitude à privilégier est celle de l’écoute mutuelle
, base de la synergie et de l’action coordonnée.
 
La déontologie imprègne les travaux : discrétion, secret
, respect des opinions et des personnes. Toute information d’ordre familial, médical, psychologique, relève du secret professionnel et ne doit être utilisée que pour éclairer directement la problématique de l’enfant, et seulement si c’est nécessaire. Toute autre utilisation est une atteinte à la vie privée et est incompatible avec le code de déontologie des professionnels réunis en équipe éducative. - Etre attentif à l’accueil de la famille  : indiquer le lieu de la réunion dans l’école, prévoir le positionnement spatial notamment.
- Respecter
rigoureusement les horaires prévus
sur l’invitation.
- Au
niveau de(s) l’enseignant(e/s),
préciser les capacités de l’élève (ce qu’il sait faire.. seul/en groupe ? ses domaines de prédilection tout autant que ses difficultés), l’intervention en EE gagne a être préparée par écrit en différenciant les capacités comportementales des capacités d’apprentissage.
- S’assurer que tous les bilans ont été réalisés (psychologue du RASED, PMI, Santé scolaire, bilan social…).
-
L’animateur/président doit clarifier les aspects positifs et négatifs : progrès ou non et faire progresser la réunion vers une conclusion clairement formulée
tout en exerçant sa vigilance sur les aspects réglementaires et législatifs des textes en vigueur.
-
L’animateur/président
est le garant du respect des règles déontologiques
- Pour arrêter les axes du projet : dégager si possible, au moins 2 propositions à faire à la famille. Celle-ci doit avoir un choix à faire. Il conviendra de préciser ensuite les engagements de chacun (partenariat).
- Fin de réunion :
préciser l’échéancier
(communiquer les coordonnées de la MDPH et du référent de secteur – cf site de circonscription).
- définir la date de l’équipe éducative suivante.

    

 

Pour une équipe éducative efficace :

La présidence de la réunion est statutairement assurée par le directeur .
Elle est pilotée  :
l’animateur en est désigné (le directeur ? un enseignant ? le référent ? ) ; moins il estengagé personnellement dans la situation examinée, mieux cela vaut pour les discussions.
I
l fixe le cadre (rappel des finalités de la réunion, des garanties de confidentialité et de respect de chacun... ), distribue la parole, propose des synthèses (garantie d’un compte-rendu partagé), il veille à ce que la décision (les objectifs et modalités du projet) émerge collectivement et ne résulte pas du pouvoir que se donne l’un des membres.

Un(e) secrétaire de séance est désigné(e)  : il est difficile d’animer la réunion et d’en assurer le secrétariat.
 
  Les
rôles sont définis  : l’enseignant ne décide pas pour l’assistante sociale (et viceversa), le médecin ne décide pas pour le psychologue (et vice-versa) etc.
 
L’attitude à privilégier est celle de l’écoute mutuelle
, base de la synergie et de l’action coordonnée.
 
La déontologie imprègne les travaux : discrétion, secret
, respect des opinions et des personnes. Toute information d’ordre familial, médical, psychologique, relève du secret professionnel et ne doit être utilisée que pour éclairer directement la problématique de l’enfant, et seulement si c’est nécessaire. Toute autre utilisation est une atteinte à la vie privée et est incompatible avec le code de déontologie des professionnels réunis en équipe éducative. - Etre attentif à l’accueil de la famille  : indiquer le lieu de la réunion dans l’école, prévoir le positionnement spatial notamment.
- Respecter
rigoureusement les horaires prévus
sur l’invitation.
- Au
niveau de(s) l’enseignant(e/s),
préciser les capacités de l’élève (ce qu’il sait faire.. seul/en groupe ? ses domaines de prédilection tout autant que ses difficultés), l’intervention en EE gagne a être préparée par écrit en différenciant les capacités comportementales des capacités d’apprentissage.
- S’assurer que tous les bilans ont été réalisés (psychologue du RASED, PMI, Santé scolaire, bilan social…).
-
L’animateur/président doit clarifier les aspects positifs et négatifs : progrès ou non et faire progresser la réunion vers une conclusion clairement formulée
tout en exerçant sa vigilance sur les aspects réglementaires et législatifs des textes en vigueur.
-
L’animateur/président
est le garant du respect des règles déontologiques
- Pour arrêter les axes du projet : dégager si possible, au moins 2 propositions à faire à la famille. Celle-ci doit avoir un choix à faire. Il conviendra de préciser ensuite les engagements de chacun (partenariat).
- Fin de réunion :
préciser l’échéancier
(communiquer les coordonnées de la MDPH et du référent de secteur – cf site de circonscription).
- définir la date de l’équipe éducative suivante.

 

  

 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. Objectifs de la réunion et partenaires.
    1er janvier 2008