A l’école Jean VILAR...
Accueil du siteL’institution : Ministère, Rectorat, l’Académie... les textes, les sigles...Inspection Académique.
Dernière mise à jour :
dimanche 20 mars 2016
Statistiques éditoriales :
794 Articles
92 Brèves
11 Sites Web
102 Auteurs

Statistiques des visites :
558 aujourd'hui
391 hier
545750 depuis le début
   
²
L’inspection académique du Rhône.
vendredi 16 mars 2007
par Gilbert Giraud
popularité : 3%

L’Inspection Académique :

 Chaque département est dérigé par un Inspecteur d’Académie, directeur des services départementaux de l’Education Nationale, nommé par le Ministre de l’Education Ntaionale. Chaque Inspecteur d’Académie peut être assisté d’un ou plusieurs adjoints (en fonction de la taille du département). Parmi les adjoints peut figurer un Inspecteur Départemental.

L’Inspecteur d’Académie :
L’Inspecteur Académique a pouvoir de décider pour les instituteurs en matière de :
 titularisation, avancement,
 mutation départementales et inter-départementales,
 stages, congés (octroi-renouvellement),
 travail à temps partiel, disponibilité,
 sanctions, notations,
 suspension, admission à la retraite.

     

L’Inspecteur d’Académie préside les réunions de la CAPD et du CTPD. Il peut, pour ces fonctions, déléguer pouvoir à l’un de ses adjoints ou au Secrétaire général de l’Inspection Académique. Il est vice-président du CDEN, remplaçant le Préfet quand ce dernier est empêché.

Services dans les Inspections Académiques :
L’organisation peut varier selon l’importance de chaque Inspection Académique. Chaque année le Ministère édite l’organigramme de toutes les I.A.
En principe, on trouve :
 1) Service de l’organisation scolaire et des statistiques :
 effectifs, carte scolaire...
 2) Service de personnel :
 gestion du personnel, absences, congés, mutations, mouvement départemental, salaires et indemnités, frais de déplacement, retraite...
 3) Administration générale et Vie scolaire :
 premier et second degré.
 4) Examens et Concours-Bourses : 
 5) Cellule Informatique :

 

 

Inspecteur d’Académie


Inspections et inspecteurs
dans l’Éducation nationale
Inspections générales

Inspection générale de l’Éducation nationale
(IGEN)

Inspection générale de l’administration
de l’Éducation nationale et de la recherche

(IGAENR)

Inspection générale des bibliothèques
(IGB)

Inspecteurs territoriaux

Inspecteur d’Académie (IA)

Inspecteur d’académie -
inspecteur pédagogique régional

(IA-IPR)

Inspecteur de l’Éducation nationale (IEN)

Représentant le recteur d’académie, l’inspecteur d’académie, directeur des services départementaux de l’Éducation nationale (IA-DSDEN), est dans le département le responsable des services de l’éducation, à l’exception de ceux de l’enseignement supérieur. Il est nommé par décret du Président de la République, sur proposition du ministre de l’Éducation nationale.

Dans les vingt-cinq départements les plus importants, il est assisté d’un ou de plusieurs inspecteurs d’académie adjoints ; dans les autres, d’un inspecteur de l’Éducation nationale qui coordonne les IEN (inspecteurs de l’Éducation nationale, chargés de l’inspection des maîtres du premier degré) du département.

Il y a actuellement environ 150 Inspecteurs d’Académie en fonction (1 DSDEN par département, les autres étant adjoints).

Il doit, pour être nommé, être titulaire d’un diplôme universitaire de haut niveau (doctorat), professeur agrégé ou originaire du corps des inspecteurs de l’Éducation nationale (IEN) ou de celui des administrateurs civils.

Ses responsabilités ont été accrues au cours de ces dernières années à la suite des mesures de déconcentration et par la mise en œuvre de la politique de décentralisation.

Elles s’exercent dans les domaines :

  • administratif : l’inspecteur d’académie dirige l’ensemble des services d’éducation de son département ;
  • pédagogique : d’une part, il entretient des relations très étroites avec les responsables éducatifs (chefs d’établissement, inspecteurs de l’Éducation nationale) qu’il informe, conseille, aide dans leurs initiatives ; d’autre part, il assure la coordination de l’ensemble des actions éducatives.

C’est au niveau de l’enseignement du premier degré que ses pouvoirs sont les plus étendus. Les inspecteurs de l’Éducation nationale sont placés sous son autorité. Il gère presque totalement le corps départemental des instituteurs et des professeurs des écoles. Il compose les jurys des divers examens et préside la plupart d’entre eux.

En matière d’enseignement secondaire, ses pouvoirs sont moins importants et lui sont le plus souvent délégués par le recteur. Il peut inspecter les établissements, contrôler leur gestion administrative et financière, surveiller leurs méthodes pédagogiques. Il donne son avis sur leurs projets de budget et comptes financiers avant de les transmettre au recteur. Il gère leur personnel. Il joue un rôle important dans l’organisation du baccalauréat.

Il a la responsabilité des actions d’information et d’orientation dans son département. Il est assisté dans ce domaine par un inspecteur de l’information et de l’orientation.

Sa compétence s’étend également à l’enseignement technique, aux activités péri- et post-scolaires, aux sports scolaires, à la formation permanente, à la santé des élèves, aux constructions et transports scolaires.

 

 

 

 

 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. L’inspection académique du Rhône.
    16 mars 2007