A l’école Jean VILAR...
Accueil du siteMémoireS de notre écoleC’est QUI ton école ?Le T N P (Théâtre National Populaire)
Dernière mise à jour :
dimanche 20 mars 2016
Statistiques éditoriales :
794 Articles
92 Brèves
11 Sites Web
102 Auteurs

Statistiques des visites :
319 aujourd'hui
504 hier
496905 depuis le début
   
Le TNP.
lundi 3 décembre 2007
par Gilbert Giraud
popularité : 1%

 

Le T N P : Théâtre National Populaire.

Le logo du TNP, créé par Marcel Jacno, en 1951
Le logo du TNP, créé par Marcel Jacno, en 1951
    

Le Théâtre national populaire (TNP) est un théâtre situé à Villeurbanne, fondé en 1920 par Firmin Gémier. Le TNP a pour mission de développer une politique de spectacles de qualité, accessibles au plus grand nombre. Du théâtre « élitaire pour tous » selon la formule d’Antoine Vitez.

Historique :

À sa fondation, le TNP est situé dans le palais de Chaillot, à Paris. Il est chargé de monter des spectacles visant un public populaire. En 1945 l’aventure du TNP s’arrête, et l’ONU s’installe dans ses locaux quelque temps après.

   

Jean Vilar, qui a créé le festival d’Avignon en 1947, prend la direction du nouveau TNP en 1951, avec l’appui de Jeanne Laurent. Le TNP joue à Suresnes en attendant la restitution du Palais de Chaillot. Jean Vilar s’attache à offrir des spectacles de qualité, mais accessibles au plus grand nombre, concevant le théâtre comme un service public parmi d’autres. Sous sa direction, le TNP s’attache une troupe de jeunes et brillants comédiens, notamment Gérard Philipe, qu’il dirige dans Le Cid ou Le Prince de Hombourg d’Heinrich von Kleist. Les créations se multiplient, Jean Vilar favorisant les classiques.

Il s’agit d’un des premiers théâtre possédant une stratégie de développement propre. Le public est attiré en allant à se rencontre et en mettant en œuvre une politique de communication, fondée sur la revue Bref et surtout sur la collaboration avec des associations, les comités d’entreprise. Jean Vilar parvient ainsi à ouvrir le théâtre et lui donner une nouvelle image, même s’il lui est reproché de ne jamais être parvenu à faire venir le « public ouvrier ». Le TNP est un modèle sur lequel se développent de nombreux autres théâtres en province.

En 1963, Georges Wilson succède à Vilar et crée une seconde salle vouée aux auteurs contemporains.

En 1972, le Théâtre de Chaillot est confié à Antoine Vitez et Jacques Duhamel, ministre des Affaires culturelles décide de transférer le TNP au Théâtre de la Cité, fondé en 1957 à Villeurbanne par Roger Planchon. Le TNP passe sous la direction de Patrice Chéreau, Robert Gilbert et Roger Planchon, avec la mission explicite de présenter ses créations à travers la France, dans le réseau des institutions culturelles nationales.

En 1986, Georges Lavaudant remplace Patrice Chéreau et partage la direction du TNP avec Roger Planchon jusqu’en 1996. Puis en 2002, Christian Schiaretti quitte la Comédie de Reims pour prendre la tête du TNP.

Aujourd’hui, le TNP compte une troupe de dix acteurs permanents.

Lien externe :

Site officiel du TNP.

 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. Le TNP.
    3 décembre 2007