A l’école Jean VILAR...
Accueil du site56 . Notre quartier, notre ville, Vaulx-en-Velin.Notre ville, Vaulx.Géographie, climat, végétation.
Dernière mise à jour :
dimanche 20 mars 2016
Statistiques éditoriales :
794 Articles
92 Brèves
11 Sites Web
99 Auteurs

Statistiques des visites :
100 aujourd'hui
95 hier
383496 depuis le début
   
Géographie
vendredi 16 février 2007
par Gilbert Giraud
popularité : 18%

Pour découvrir une carte de la situation géographique de la ville de Vaulx en Velin, cliquez ICI

Situation géographique

Communes limitrophes : (qui ont une frontière avec Vaulx).

  • Rillieux-la-Pape
  • Neyron
  • Miribel
  • Décines
  • Chassieu
  • Bron
  • Villeurbanne

Vaulx-en-Velin fut rattachée au département du Rhône en 1852. La ville de Vaulx-en-Velin fait partie du Grand Lyon. A elle seule, elle constitue un canton.
4ème ville du département après Lyon, Villeurbanne et Vénissieux, 9ème ville de la région Rhône-Alpes, derrière Annecy.

Superficie de Vaulx-en-Velin :2094 hectares

Altitude moyenne :171 mètres

Un Grand Parc à Vaulx-en-Velin

Superficie totale du Grand Parc de Vaulx-Miribel-Jonage constituée en partie par la cession de terrains de 11 communes de l’Ain et du Rhône : 2200 hectares.
Le Grand Parc de Miribel c’est aussi : sur une échelle réduite le voisinage de milieux naturels très divers où l’on passe du marais à la prairie sèche, de la forêt alluviale au plan d’eau d’où une richesse de la faune et de la flore à découvrir en toute saison. (on y dénombre par exemple pas moins de 30 espèces d’orchidées différentes dont la fameuse orchidée du Rhône spécifique à ce site. Site qui accueille plusieurs milliers d’oiseaux d’eau en hiver. Des couples de castors y ont établi domicile malgré la proximité des habitations).
Plans d’eau du parc Miribel-Jonage : 350 hectares dont 240 sur la commune de Vaulx-en-Velin.
Pour la baignade, la plage du Morlet en particulier s’étire sur 400 m et offre 4 hectares d’arrière plage.

Vaulx en Velin, ville d’eau

Entre le Grand Parc, la Rize, le Canal de Jonage et le Rhône, notre commune dispose d’un patrimoine aquatique de 300 hectares.
La nappe phréatique, captée et pompée sur notre territoire parmi les alluvions fluvio-glaciaires du fleuve déposées dans la plaine et douées d’un excellent pouvoir filtrant, alimente en eau potable toute l’agglomération lyonnaise.
Vaulx-en-Velin est réellement une ville d’eau : pour pénétrer dans sa partie Nord ou en sortir, il faut obligatoirement franchir un pont, c’est Vaulx la Grande Île !

Vaulx-en-Velin, ville verte

Témoins ses 1191 hectares d’espaces verts ou protégés (57 % de la superficie totale). En font partie la zone de captage en eau potable de l’agglomération lyonnaise au nord (130 puits environ, exploitent sur 300 hectares cette nappe d’accompagnement du Rhône), les terrains agricoles (300 hectares dont 206 remembrés en une importante zone maraîchère), la partie vaudaise du parc de Miribel-Jonage (c’est à dire près de la moitié des 450 hectares déjà aménagés sur le site en espaces de loisirs et ouverts au public), les squares et ronds-points, les stades, le parc Elsa Triolet (3,08 hectares), le parc de la Rize et même l’hippodrome de Villeurbanne, situé sur notre commune ! Les jardiniers municipaux entretiennent 44 hectares à eux seuls. Le Service Espaces Verts gère en totalité 56 hectares.
La gestion des espaces naturels est également prise en compte par la commune au travers de différents syndicats intercommunaux qui développent cette même préoccupation : Syndicat pour la mise en valeur de la Rize - Syndicat des communes riveraines du Canal de Jonage - SYMALIM
(syndicat mixte pour l’aménagement et la gestion du parc des loisirs et du lac de Miribel-Jonage). 

 

 

 Situation et caractéristiques géographiques

 Superficie de Vaulx en velin : 2094 hectares
 Attitude moyenne : 171 mètres
 Densité en 1990 : 2109 habitants au km2
 Plans d’eau du parc Miribel-Jonnage : 350 hectares ( à l’heure actuelle) dont 240 sur la commune de
 Vaulx en Velin.
 Entre ce plan d’eau, la Rize, le canal de Jonage et le Rhône, notre commune dispose d’un patrimoine
 aquatique de 300 hectares.
 La nappe phréatique, captée et pompée sur notre territoire parmi les alluvions fluvio-glaciaires du fleuve déposées dans la plaine et douées d’un excellent pouvoir filtrant, alimente en eau potable toute l’agglomération Lyonnaise.

Vaulx en Velin est réellement une ville d’eau : pour pénétrer dans sa partie nord ou en sortir il faut obligatoirement franchir un pont c’est Vaulx la Grande Ile !
 
Vaulx en Velin est aussi une ville verte : témoins ses 1191 hectares d’espaces verts ou protégés (57% de la superficie totale).
En font partie l’essentiel de la zone de captage en eau potable de l’agglomération lyonnaise au nord (environ 300 hectares), les terrains agricoles (300 hectares dont 206 remembrés en une importante zone maraîchère), la partie sise en territoire vaudais du parc Miribel-Jonage (c’est à dire près de la moitié des 450 hectares déjà aménagés sur le site en espaces de loisirs et ouverts au public autour des 300 hectares du plan d’eau "les eaux bleues"), les squares et ronds-points, les stades, le parc Elsa Triolet (3,08 hectares), le parc de la Rize et même l’hippodrome de Villeurbanne, situé sur notre commune ! 

Communes limitrophes : Rillieux-la-Pape - Neyron - Miribel - Décines - Chassieu - Bron - Villeurbanne.
Vaulx en Velin fut rattachée au département du Rhône en 1852.
Vaulx en Velin fait partie des 55 communes de la communauté Urbaine de Lyon. Par sa taille elle en est la 4ème ville.
Vaulx en Velin se situe dans la première couronne de l’agglomération, au coeur de l’Est Lyonnais, zone connaissant la plus forte croissance du Grand Lyon. (17 communes - de Rillieux à Solaise en passant par Lyon, jusqu’à Jonnage concentrent 73,2% de la population totale du Grand Lyon). 

Avec 44535 habitants, elle est :
la 4ème ville du département du Rhône, aprés Lyon (422 444 h), Villeurbanne (119 848 h) et Vénissieux (60 744 h) ;
La 9ème ville de la région Rhône-Alpes aprés Lyon, Saint-Etienne (201 569 h), Grenoble (153 973 h), Villeurbanne, Valence (65 026 h), vénissieux, Chambéry (55 0603 h) et Annecy (51 143 h). Elle devance Bourg-en-Bresse (42 955 h), Roanne (42 848 h), Saint-Priest (42 131 h), Caluire-et-Cuire (41 513)...

 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. Géographie
    16 février 2007