A l’école Jean VILAR...
Accueil du site22 . Les séjours en classe transplantée .Séjour escalade, camping à Orpierre.Le séjour des classes de Mmes Challande et Lacaule, du 19 au 23 mai 08.Textes d’enfants et anecdotes.
Dernière mise à jour :
dimanche 20 mars 2016
Statistiques éditoriales :
794 Articles
92 Brèves
11 Sites Web
99 Auteurs

Statistiques des visites :
125 aujourd'hui
175 hier
350446 depuis le début
   
Brèves
Nouvelle brève
jeudi 14 octobre

jeudi 14 octobre

ça va toujours,

hier

au menu c’était pizza et glaces, un régal pour tous ! la classe de Mme Challande a pêché des petites bêtes dans le ruisseau, avec une épuisette pendant que Mme Maillet emmenait ses élèves randonner autour du village

belle veillée "défis fou"... qui sait de quoi il s’agit ? les enfants nous le raconteront au retour...

aujourd’hui

toujours le travail autour du cycle de l’eau pour les élèves de Mme Challande, les élèves de Mme Maillet iront visiter une station d’épuration biologique.

et ce soir boum ! pour fêter le séjour. Alors ils sont tout excités !

 

 

 
Ma journée à Miribel
samedi 3 juillet

A Miribel, ça c’est bien passé. On a joué à des jeux très cool, on s’est promené et on avait super faim.

Après avoir avoir mangé on est parti à l’araignée, je n’arretais pas de tomber mais j’ai quand même réussi à escalader, puis on a tous chanter.

Nous avons vu la classe de madame Maillet, monsieur Chataing puis madame Lacaule. Ils se promenaient.

Puis nous avons attendu le car, c’était long mais en attendant on s’est reposé et quelques uns on dormit puis le car est arrivé on est monté à l’interieur on est arrivé et j’étais trés fatigué.

 

Anais aidé par anthony classe de mathilde moussallam.

 
Miribel
vendredi 25 juin

J’ai joué à une course. On est tous venu par terre, on a joué à cache-cache, après Nesrine est partie dans les bois puis elle a enlevé son t-shirt elle a remis un autre t-shirt. Après nous sommes montés sur une toile d’araignée et après on est reparti dans le car.

Cheima aidée par Denis

 
Nouvelle brève
vendredi 26 mars
vendredi 26 mars, neige à Méaudre ! la ballade est annulée.
la boum d’hier soir fut une belle fête...
retour prévu aujourd’hui à 16h15.
 
Nouvelle brève
jeudi 25 mars
Tout va bien ce jeudi 25 mars
Le temps est moins beau... moins de soleil mais le paysage enchante toujours autant les enfants.
ce matin nous sommes restés en classe pour confectionner notre jeu de piste sur Méaudre. Puis à 11h nous nous sommes baladés dans le village pour glaner de nouvelles informations sur ce magnifique village du Vercors.
Cet après-midi, classe et promenade.
Ce soir c’est la boum !!! Tout un programme !!!!
Bon jeudi
Corine et les élèves de la classe 4
 
Le jaguar et l’escargot...
mardi 27 mai 2008
par Gilbert Giraud
popularité : 1%

 

Le jaguar et l’escargot...

   

Le jaguar est un des animaux les plus rapides ( il atteint 120 km/h) et l’escargot un des plus lents (120 cm/h).

Imaginons :...

Tous les deux doivent prendre le car, le lundi 19 mai à 8h00 devant l’école Jean Vilar : le départ est prévu de longue date, les bagages sont prêts. La nuit se passe et l’aube pointe ses rayons.Nous sommes lundi.
Le jaguar , sûr de lui, ne se fait guère de souci : il est si vif, si alerte, si rapide qu’il croit avoir tout son temps.  L’escargot est inquiet : il connaît sa vitesse de pointe et cela ne le rassure pas du tout, il angoisse vraiment de ne pas être à l’heure. Prudemment, il sort de chez lui et se dirige vers l’école en avance (mais on ne sait jamais ce qui peut arriver en chemin !).  
Le jaguar est toujours à la maison : il regarde l’heure mais cela ne le perturbe guère. "A quoi bon se presser ? J’ai encore un peu de temps...".
Le car est là,  les enfants sont là, les maîtresses sont là et l’escargot est là . On fait l’appel avant de monter dans le car et quelqu’un dit " il manque le jaguar". Le moteur commence à tourner, le chauffeur met sa ceinture et les mamans envoient un dernier bisou par la fenêtre.
Le jaguar n’est toujours pas là. Il faut faire quelque chose. Calmement, l’escargot se propose d’aller chercher le retardataire et se dirige vers la maison du fauve trop dillettante.

Le car peut avancer sur l’avenue : tout le monde est arrivé, personne ne manque et les parents font un dernier geste de la main, les yeux un peu rouges....

Tu vois, Narjesse, tu fonces toute la journée, tu n’as aucun répit, tu es le jaguar . Mais le matin, tu as du mal à mettre le starter... Heureusement, ton copain l’escargot pense à toi et il te tire du mauvais pas : Myriam trépigne moins mais elle est au départ avant toi et chacun peut se demander qui sera la première à l’arrivée. 
  Rien ne sert de courir.....
 Méfie-toi de l’eau qui dort....

 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. Textes d’enfants et anecdotes.
    21 mai 2008

  2. Le matelas et la moustiquaire.
    27 mai 2008

  3. Le jaguar et l’escargot...
    27 mai 2008