A l’école Jean VILAR...
Accueil du siteLe métier de maître d’école, les écoliers...autrefois et aujourd’hui.Autrefois, les maîtres d’école et les écoliers.Le poêle à bois et le repas de midi.
Dernière mise à jour :
dimanche 20 mars 2016
Statistiques éditoriales :
794 Articles
92 Brèves
11 Sites Web
102 Auteurs

Statistiques des visites :
179 aujourd'hui
440 hier
548233 depuis le début
   
Brèves
Le jeu de Mélia
mardi 25 mars

En salle informatique, pendant l’étude du mardi soir, nous avons cherché un jeu amusant que l’on pourrait conseiller aux élèves du cycle 3.
D’après nos recheches, il me semble que le meilleur jeu est " MA BIMBO ". C’est un site pour filles : il faut relever les défis ( nourrir, habiller, jouer,rempllir les objectifs de notre personnage...). Vous verrez on s’amuse beaucoup, on gagne des bimbos d’or et des bimbos attitude. 
Pour arriver sur le site,vous pouvez cliquer sur http://www.ma-bimbo.com/
A vos claviers !

wallpaper ma-bimbo 06

 

 

 
Madame Challande est en stage
mardi 11 mars

Notre maîtresse est en stage du 3 mars au 21 mars pour une formation en histoire/géographie et anglais et elle participera à un projet "arts plastiques ".

Monsieur Dallery est notre remplaçant pendant le stage de notre maîtresse. Il est impressionnant mais gentil.

Melia Benyoub

 
Randa se présente
mardi 4 mars

Je m’appelle Randa. J’ai 12 ans et j’ai 5 soeurs, 1 frère et aussi ma mère et mon père. Je travaille à l’école Jean Vilar. A bientôt...

 
Déjà les piles ...
jeudi 24 janvier

Vous savez que nous devons nous préoccuper de tout ce qui concerne la survie de la planète, l’écologie et le développement durable pour que nos enfants puissent espérer vivre dans un monde plus sain et moins dangereux . Notre école essaie de sensibiliser les gamins à cette démarche d’avenir et d’espoir : pour commencer , nous vous proposons de récupérer vos piles usagées, les stocker et les faire parvenir à un centre de recyclage des déchets. C’est un petit geste mais c’est un début...Merci de votre participation à cette action de prévention . 
( avant de nous décider on a beaucoup hésité entre les piles ou les faces..).

 
Bientôt Carnaval !
jeudi 24 janvier
Bientôt le défilé ! Commencez à penser aux déguisements, aux accessoires, aux perruques et au maquillage ! Des couleurs de partout ! Et un bonhomme qui périra dans les flammes... 
   
 
Le poêle à bois et le repas de midi.
mercredi 27 février 2008
par Gilbert Giraud
popularité : 2%

 

Le poêle à bois  et le repas de midi .

Le chauffage de l’école Jean Vilar est assuré par des radiateurs en fonte alimentés par la chaufferie centrale située à environ 500m et qui fournit également les immeubles de la Zup. Très peu de soucis avec ce système sauf dans l’année 1983 où tout le monde (dans la Zup) s’est retrouvé en situation de poisson pâné au moment de la congélation en chambre froide. La Mairie avait fourni des centaines de radiateurs éléctriques pour les appartements et dans les classes nous avions eu droit à 2 appareils. On a presque oublié que la panne avait duré 6 semaines. Nos gamins sont costauds et il y eut peu de malades.

Un poêle à bois est un appareil qui a été très utilisé dans les campagnes et qui consommait du charbon ou du bois. Sur le dessus du poêle, des plaques permettaient de faire mijoter des plats ou pour garder de l’eau chaude à tout moment .

Dans les écoles, le poêle avait sa place dans les classes. Sur la photo ci-dessous, vous le voyez au centre, contre le mur. Au début du siècle dernier (les années 1900), les français habitaient surtout dans les campagnes.

MUSEE DE L'ECOLE - CHATELUS  Les mairies entretenaient les écoles mais les finances étaient maigres (et certaines communes donnaient un peu plus aux écoles privées). Le chauffage au poêle était une nécessité première (le réchauffement de la planète n’ayant pas encore les effets d’aujourd’hui).
Pour nourrir le feu, il fallait beaucoup de bûches et il fallait aussi du bois sec et de qualité (chêne, olivier, merisier) pour assurer la meilleure et la plus longue combustion. Les enfants apportaient chaque matin le bois pour le poêle : une bûche pour les filles et deux pour les garçons. Parfois un paysan qui avait fait une grosse coupe de bois venait à l’école pour donner de quoi chauffer quelques journées. 
Le poêle servait aussi pour réchauffer le repas de midi. Les enfants venaient parfois de très loin pour l’école : les fermes étaient éloignées du village et la cantine municipale n’existait pas. Chaque jour, ces élèves venaient avec leur repas de midi et mangeaient dans la classe.
Les menus étaient simples et ils changeaient suivant les saisons pour profiter des légumes et des fruits cultivés dans les potagers de la famille. La viande se résumait souvent à du lard car il fallait que "ça tienne au ventre". Les châtaignes avaient un gros succès en automne. Les mamans préparaient le repas et elles le plaçaient dans une gamelle en fer blanc avec le quart (gobelet) pour boire.

   

 

 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. Le poêle à bois et le repas de midi.
    27 février 2008