A l’école Jean VILAR...
Accueil du siteMémoireS de notre écoleNous n’oublierons pas ....Les concours de théâtre de l’EM Lyon.La classe de Mme Ducarouge à Combloux.
Dernière mise à jour :
dimanche 20 mars 2016
Statistiques éditoriales :
794 Articles
92 Brèves
11 Sites Web
102 Auteurs

Statistiques des visites :
370 aujourd'hui
445 hier
499267 depuis le début
   
Les cours de ski de l’ESF.
mercredi 26 décembre 2007
par Gilbert Giraud
popularité : 1%

Les cours de ski de l’ESF :

 Les cours de ski . 

  

La classe de cycle 3 (donc avec des CE2 et des CM) de Cindy Ducarouge a passé les tests à la fin de la semaine : les enfants se sont tellement bien pris au jeu qu’ils ont tous obtenu non seulement l’OURSON (1ère récompense) mais également le FLOCON qui est la médaille obtenue habituellement après 2 semaines de cours. Bravo les gones et la maîtresse, bravo les animateurs-trices. !!

   

    

 

 École du ski français : l’ESF. 

 l’École du Ski Français comprend 250 écoles du ski français sur tout le territoire regroupant 15 500 monitrices et moniteurs de ski ou snowboard.

Histoire :

L’Ecole du ski français est créée sur les fondements de l’École française de ski, fondée en 1937 sous l’impulsion de Georges Blanchon, Émile Allais, Paul Gignoux, Charles Diebold, avec le soutien du ministre Léo Lagrange, en partenariat de la Fédération française de ski.

L’ESF est alors une pièce de l’offensive du ski français contre la domination du ski germanique, et notamment autrichien. Elle a pour mission de populariser la méthode française de ski, révolutionnaire et concurrente de la méthode autrichienne. La méthode française est mise au point par Émile Allais, Paul Gignoux et, paradoxalement, l’Autrichien Toni Seelos, entraîneur de l’équipe de France (signe de la tutelle germanique, jusqu’à cette époque, sur ce sport). Cette technique, très innovante, est basée sur le parallélisme des skis, la plongée en avant, l’étude systématique des dérapages (biais, latéral), indispensables aux virages rapides, voire la célèbre "ruade" du christiana pur.

  

La technique française est popularisée par les victoires françaises aux Championnats du monde de ski alpin de 1937 (Émile Allais), et 1938 (James Couttet) et par les films de Marcel Ichac. Il s’agit des films d’enseignement technique : Vive le ski (1935), Ski français (1938), Ski de France (1947), puis Voici le ski-Christiania léger (1957). Mais aussi des films des compétitions sportives, des films de propagande touristique et autres, destinés - également - à écorner la domination germanique dans le cinéma de montagne).

L’objectif de l’ESF est de permettre l’apprentissage du ski au plus nombre de curieux et ainsi permettre d’accélérer l’essor de ce sport, pour cela l’idée était de créer une organisation avec des moniteurs agréés et compétents, après avoir obtenu un diplôme reconnu par l’État. Aujourd’hui, elle est reconnue comme la plus grande école de ski au monde en comptant annuellement près de 2 millions d’élèves.

 

 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. Le Manoir des Brons.
    26 décembre 2007

  2. La station de ski de Combloux.
    26 décembre 2007

  3. Les cours de ski de l’ESF.
    26 décembre 2007

  4. Les tests de ski : ourson, flocon, étoile...
    26 décembre 2007