A l’école Jean VILAR...
Accueil du site56 . Notre quartier, notre ville, Vaulx-en-Velin.L’école dans le quartier.Les équipementsLa bibliothèque Georges Pérec.
Dernière mise à jour :
dimanche 20 mars 2016
Statistiques éditoriales :
794 Articles
92 Brèves
11 Sites Web
102 Auteurs

Statistiques des visites :
214 aujourd'hui
448 hier
497248 depuis le début
   
La bibliothèque Georges Pérec.
mercredi 14 mai 2008
par Gilbert Giraud
popularité : 13%

 

Bibliothèque Georges Pérec :

La bibliothèque Pérec est très fréquentée par nos classes : les animatrices de la "biblio" nous proposent de nombreuses plages horaires mais également des visites selon des thèmes : visite-plaisir, lecture sur place, recherche documentaire, prêt d’albums. Mme Nicoloso et ses collaboratrices sont à l’écoute des enfants et des enseignants pour offrir un cadre agréable et des séances pleines de richesses littéraires. Chaque fois que nous nous adressons à elles pour une recherche documentaire, pour un lot de livres de conte, pour une sélection d’ouvrages sur un thème précis, elles sont toutes là pour nous satisfaire, bien et vite. En quelques mots, c’est un réel plaisir de travailler avec leur collaboration sans faille.

  

 

Centre Commercial du Nouveau Mas - rue Louis MICHOY - (voir sur le plan)
Tél. : 04 72 97 03 50
Fax. : 04 72 97 03 51
Mél. : biblio.perec.adultes@ville-vaulx-en-velin.fr
Deux salles de travail sont à la disposition du public.
TOUT PUBLIC : enfants, adolescents, adultes.

Accès transports en commun
Bus n°7, 37, 51 et 52 : arrêt "Mas du Taureau"

Horaires :

  • mardi : 15h à 19h ;
  • mercredi : 9h à 12h et de 14h à 17h ;
  • jeudi : 16h à 18h ;
  • vendredi : 16h à 19h ;
  • samedi : 9h à 12h30.

Pour les enfants

Animation autour du livre les mercredis après-midi et samedis matin. Heure du conte tous les vendredis à 17h00.

Pour les ados

Goûter-lecture le dernier mercredi de chaque mois à 15h00.

Pour les adultes

Café-lecture le 3ème samedi de chaque mois à 10h00.

Activités

Bibliothèque Georges Pérec : 
Georges Pérec : Ecrivain français. Sociologue de formation, documentaliste au C.N.R.S, il collabora épisodiquement à diverses revues et publia en 1965 "les choses" : son récit, un ouvrage salué à sa parution comme un chef d’oeuvre, est couronné par le Prix Renaudot. Des lettres, il passe au cinéma en co-réalisant d’aprés son troisième récit "un homme qui dort" (1973), un film pour lequel il reçoit le prix Jean Vigo. A la suite du succés de "la vie mode d’emploi", qui a obtenu le Prix Médicis en 1978, il décida de se consacrer entièrement à ses activités d’écrivain.
Poète, essayiste, traducteur, dramaturge, cruciverbiste, Georges Perec fut aussi lipogrammiste : le lipogramme étant un exercice qui consiste à s’abstenir d’employer une lettre de l’alphabet. Il a ainsi entièrement écrit son roman "la disparition" sans la lettre "e" et l’ouvrage "les reventales" sans les lettres a, i,o, u. Georges Perec a été et restera un grand homme de la littérature contemporaine, un chercheur, un novateur.

Lipogramme

Un lipogramme est un texte d’où sont délibérément exclues certaines lettres de l’alphabet. La notion a été inventée au sein de l’Oulipo. Le mot lipogramme vient des racines grecques leipein (enlever, laisser) et gramma (lettre). Un lipogramme qui n’utilise qu’une des cinq voyelles de l’alphabet, s’appelle un « monovocalisme ». Et celui qui en utilise seulement deux, un « bivocalisme ».

Exemples :

Le plus ancien auteur de lipogrammes (ou lipogrammatiste) est Lasos d’Hermione (VIe siècle avant notre ère), dont Georges Perec affirme qu’il composa deux poèmes sans utiliser la lettre sigma.

Plus récemment, lorsqu’à l’invention des machines à écrire, imprimantes et ordinateurs, il n’était pas possible de composer à l’aide de caractères accentués, on s’efforçait parfois de rédiger des présentations en lipogrammes excluant ces dernières.

Les lipogrammes les plus célèbres sont dus à l’écrivain Georges Perec, pour ses romans La Disparition (écrit sans utiliser la lettre e, ) et Les Revenentes (dans lequel e est la seule voyelle utilisée, on parlera alors de tautogramme et non de lipogramme). La Disparition a été traduit en anglais, en espagnol, en allemand et en italien, Les Revenentes en anglais, et leurs traductions sont aussi des lipogrammes dans ces langues. En espagnol, cependant, du fait de contraintes liées à la langue, la traduction de La Disparition omet non pas le e mais le a.

Certains lipogrammes « traduisent » en vers des poèmes célèbres. On en trouve huit au chapitre 10 de La Disparition de Georges Perec ; les rimes féminines (comportant la lettre e) sont exclues par définition, mais les rimes sont parfaites et la rythmique irréprochable.

En 2006 a vraisemblablement été battu le record du plus long lipogramme versifié en e : la traduction par Jean-Louis Bailly des cinquante-sept quintils de la Chanson du mal-aimé d’Apollinaire.

Chaque lettre ayant une fréquence d’utilisation propre, dans chaque langue, certaines omissions sont plus aisément réalisées que d’autres. Par exemple, le texte de cet article est un lipogramme qui ne comporte pas de lettre « k », de « w » ni de « z ».

Essayez d’écrire quatre ou cinq lignes sous forme de lipogramme et vous verrez que cela est une recherche bien soutenue sur les mots :
3 lignes sur les fleurs, sans la lettre E...
4 lignes sur le sport, sans la lettre A....
4 lignes sur l’école, sans la lettre i....
Courage !

    

 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. La bibliothèque Georges Pérec.
    14 mai 2008