A l’école Jean VILAR...
Accueil du siteMémoireS de notre écoleNous n’oublierons pas ....Jumelage avec la ville de Chéraga en Algérie.la ville d’Alger.Alger.
Dernière mise à jour :
dimanche 20 mars 2016
Statistiques éditoriales :
794 Articles
92 Brèves
11 Sites Web
102 Auteurs

Statistiques des visites :
177 aujourd'hui
440 hier
548231 depuis le début
   
Alger.
mercredi 28 novembre 2007
par Gilbert Giraud
popularité : 1%

 

 Alger, الجزائر 

Alger, (arabe : الجزائر al-Jazāʾir, Dzayer ; berbère : Lžayer), surnommée Al Bahdja (« La Radieuse ») ou « la Blanche », tant par les Algériens que par les Français, est la capitale de l’Algérie et la plus grande ville du pays.

  

Étymologie :

Le nom d’« Alger » est une déformation française du catalan Alguère, lui-même tiré de Djezaïr du nom donné par Bologhine ibn Ziri, fondateur de la dynastie Zirides, lorsqu’il bâtit la ville en 960 sur les ruines de l’ancienne ville au nom romain Icosium ; Djezaïr Beni Mezranna.

Plusieurs explications cependant sont données quant à la signification du nom donné par Bologhine ibn Ziri.
Une première explication voudrait que le nom soit donné en référence aux îles qui faisaient face au port d’Alger à l’époque et qui furent rattachées à sa jetée actuelle ; en arabe Al-Djaza’ir (الجزائر), « Les Îles », en français « Les Îles des Mezranna » (Djezaïr Beni Mezranna). Le terme d’île pourrait selon des géographes musulmans du Moyen Âge également désigner la côte fertile de l’actuelle Algérie, coincée entre le vaste Sahara et la Méditerranée, apparaissant alors comme une île de vie, Al-Jaza’ir.
Une seconde explication voudrait que le nom soit donné en l’honneur du père de Bologhine, Ziri ibn Menad : Djezaïr viendrait alors de D’ziri, du berbère Tiziri qui signifie « clair de lune ». Mezranna serait également une forme arabisée de Imezren, ou « Berbères », ce qui donnerait la forme originelle Tiziri n’ at Imezran, « Ziri des berbères ». En outre, les Algérois se désignent eux-mêmes sous le vocable de Dziri, le langage populaire a conservé par ailleurs la formule Dzayer pour désigner Alger.

  

Géographie :

Vue satellitaire d'Alger
Vue satellitaire d’Alger

Alger est bâtie sur les contreforts des collines du Sahel algérois. Les 230 km² de la métropole s’étendent sur une trentaine de kilomètres. La ville est bordée au nord et à l’est par la mer Méditerranée, et dominée par la Casbah, la vieille ville.

 

 
La ville d’Alger (ou plutôt l’Alger précolonial, la Casbah) a six portes : Bab El-Oued, Bab Azzoun, Bab Dzira, Bab El Bhar, et Bab Jedid et Bab Sidi Abd Rahmane.

Démographie :
La ville d’Alger compte 4 029 936 habitants. L’agglomération d’Alger, avec ses 4 250 000 habitants compte plus de 12% de la population algérienne et se place à la première place des agglomérations les plus peuplées du
Maghreb.

 

 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. Alger.
    28 novembre 2007