A l’école Jean VILAR...
Accueil du siteLes partenaires de l’écoleLes services sociaux.assistantes sociales .
Dernière mise à jour :
dimanche 20 mars 2016
Statistiques éditoriales :
794 Articles
92 Brèves
11 Sites Web
102 Auteurs

Statistiques des visites :
27 aujourd'hui
445 hier
498924 depuis le début
   
Assistantes sociales :
dimanche 18 novembre 2007
par Gilbert Giraud
popularité : 21%

 

 L’assistante sociale 

 Il n’y a pas d’assistante sociale directement implantée dans les locaux de l’école Jean Vilar : en école élémentaire, en cas de nécessité de contacts, on doit s’adresser aux services sociaux du quartier.

Le plus souvent, pour les familles, le terme "assistante sociale" est une expression qui fait peur car elle continue à véhiculer des idées d’abandon, de placement, de maltraitance ou de mauvaise éducation. Quand un enseignant de l’école parle avec un parent, il prend toujours soin de clarifier et d’expliciter la démarche . En plus, jamais il ne prendra le moindre contact (même téléphonique) sans que la famille n’en ait été informée au préalable : il s’agit d’une attitude logique de respect envers les parents dans le cadre de la relation réciproque.

 

La fonction d’assistante sociale :  

Elle consiste à aider et à soutenir les personnes qui rencontrent des difficultés sociales. L’assistante sociale accompagne ces personnes tout au long de leur démarches : elle est là pour évaluer la situation qui lui est présentée, les informer des différentes aides qu’elles peuvent bénéficier pour résoudre certains problèmes de la vie quotidienne concernant le logement, le travail, etc... Elle informe également sur les droits et permet d’y accéder. Elle conseille, oriente les familles vers des lieux où elles pourront être prises en charge selon leurs besoins.

Le plus souvent, l’assistante sociale travaille en lien avec d’autres professionnels : médecins, magistrats, éducateurs, services administratifs des mairies... Elle joue parfois le rôle de "médiateur" entre ces différents interlocuteurs.

   

Son activité requiert une connaissance parfaite des institutions, des administrations, des démarches à effectuer pour débloquer des situations difficiles. Au delà de ces compétences, lui sont également demandées : une capacité à écouter la souffrance et le désarroi, un équilibre psychologique, une facilité à communiquer, une grande disponibilité et bien sûr un intêret pour les problèmes humains.

L’assistante sociale peut se "spécialiser" dans un secteur (alcoolisme, santé scolaire, drogues) ou auprès d’une population particulière (enfants, adolescents, adultes, personnes âgées). Les assistantes sociales se répartissent en deux catégories : les "polyvalents de secteur ", qui ont en charge la population d’un quartier ou d’une zone géographique définie, et les "polyvalents d’activité" qui travaillent dans un secteur d’activité particulier tels que l’entreprise ou l’éducation nationale.

Où la trouver ?  

Ses domaines d’intervention sont très divers : municipalité, conseil général, DASS, hôpital, établissement scolaire, entreprise, association ... Si on se retrouve confronté à une situation sociale difficile, il est important de savoir qu’il est tout à fait possible de s’adresser directement à la mairie de sa ville pour prendre rendez-vous avec une AS. Ce rendez-vous est gratuit. Beaucoup d’assistantes sociales (même si elles ne sont pas là en permanence) travaillent également en lien avec les collèges et lycées, alors n’hésitez pas, si vous en ressentez le besoin, de vous renseigner dans votre propre établissement auprès du CPE par exemple.

Sa formation  

Pour accéder au métier d’assistante sociale, on doit impérativement être titulaire du diplôme d’état, le DEASS. Celui-ci se prépare en 3 ans (dont 14 mois de stages) au sein d’écoles spécialisées. Il est possible d’y entrer après le bac, en passant des épreuves de sélection déterminées par chaque école. Les non-bacheliers peuvent passer un examen de niveau permettant l’accès à la formation. Il est également possible de préparer un DUT Carrières sociales Option assistance sociale en deux ans puis d’y ajouter une troisième année pour accéder au DEASS.

 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. Assistantes sociales :
    18 novembre 2007