A l’école Jean VILAR...
Accueil du siteMémoireS de notre écoleNous n’oublierons pas ....Jumelage avec la ville de Chéraga en Algérie.Blida, gorges de la Chiffa, Ruisseau des Singes...
Dernière mise à jour :
dimanche 20 mars 2016
Statistiques éditoriales :
794 Articles
92 Brèves
11 Sites Web
99 Auteurs

Statistiques des visites :
32 aujourd'hui
26 hier
378663 depuis le début
   
Blida, gorges de la Chiffa, Ruisseau des Singes...
lundi 24 mars 2008
par Gilbert Giraud
popularité : 3%


Blida, gorges de la Chiffa, Ruisseau des Singes...

 Blida

Centre ville de Blida
Wilaya Blida
Ancien nom -
Nom des habitants Blidéens
Population totale estimée (2007) 173 400 habitants

Blida
(en arabe El Bouleïda) est une commune du nord de l’Algérie, chef-lieu de la wilaya du même nom, située au pied de l’Atlas tellien à 260 mètres d’altitude. Son nom signifie « petite ville ».

   


Les gorges de la Chiffa et le Ruisseau des Singes :

     
    
Extrait du livre de Jean-Claude Brialy :
Le Ruisseau des Singes est un endroit magnifique situé dans une vallée au milieu de la montagne, près de Blida, en Algérie. " Des centaines de petits singes adorables vivent dans cet endroit et viennent à la rencontre des visiteurs… C’était pour nous un véritable paradis. " Si le comédien a choisi d’intituler ainsi le récit de sa vie, c’est parce qu’avant d’accéder à cet éden, il lui fallait parcourir des kilomètres en voiture avec ses parents, voyage pendant lequel le petit Jean-Claude était horriblement malade. Il n’a jamais oublié ces expéditions et ce souvenir est devenu, en quelque sorte, la métaphore de sa vie : " Savoir surmonter les obstacles pour accéder à un bonheur simple fait de lumière et de douceur. " D’autant que son père, militaire de carrière, s’opposa longtemps à la vocation du comédien et lui répéta tout au long de son enfance : " Quand tu seras grand, que tu auras fini tes études, tu feras ce que tu voudras. Et même le singe, si tu veux ! "

le_ruisseau_des_singes_sm

Avec les gosses des deux classes (donc avec ceux de l’école Bouchaoui-Marine) nous sommes allés au Ruisseau des Singes. Nous n’avons pas été deçus car les singes étaient au rendez-vous. Sur le bord de la route, un monsieur vendait des nèfles et les singes adorent ces fruits : nous avons donc acheté plusieurs paquets et nous jetions les nèfles aux singes qui nous remerciaient par des sauts et des galipettes. Ils étaient environ une vingtaine et ils s’approchaient de nous mais à distance raisonnable (3 à 4 m). Un de nos gosses, Serge, avait acheté un sachet mais il ne distribuait pas les fruits, il gardait son sac dans la main. Tout d’un coup, un petit singe a surgi d’un fourré et il a attrappé le sac avant de filer dans les arbres. Nous avons tous bien ri de voir la tête de Serge...
 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. Blida, gorges de la Chiffa, Ruisseau des Singes...
    24 mars 2008