A l’école Jean VILAR...
Accueil du site23 . Présentation et vue d’ensemble de l’école Jean Vilar.Les locaux du groupe scolaire.Les préaux, les halls.
Dernière mise à jour :
dimanche 20 mars 2016
Statistiques éditoriales :
794 Articles
92 Brèves
11 Sites Web
102 Auteurs

Statistiques des visites :
225 aujourd'hui
448 hier
497259 depuis le début
   
Brèves
joyeuse année 2013 .
jeudi 3 janvier
(`*•.¸ (`*•.¸♥♥♥ ¸.•*´) ¸.•*´)
`•.¸(*)..bonne année ..(*)
(¸.•*(¸.•* ♥♥♥ :* ¨¨¨`*•.¸) *•.¸)
 
Halls et préaux.
samedi 24 mars 2007
par Gilbert Giraud
popularité : 1%

 

 Halls et préaux. 

    

On va tout de suite vous rassurer, les photos ci-dessus ne sont là que pour occuper la place et poser quelques touches colorées.... Mais avec les prochaines élections municipales de mars , on peut rêver deux secondes.

Dans les écoles de Vaulx, certains préaux existent (au vrai sens du mot) avec un espace couvert mais extérieur, ce qui est bien pratique pour les récréations lors des intempéries (à Courcelles, Langevin, Wallon, Croizat..).
Le cabinet d’architecture qui a établi les plans de l’école Jean Vilar était dirigé par un ancien étudiant d’Oxford qui pensait (en comparaison) qu’à Lyon, il pleuvait très peu et n’a donc pas jugé opportun d’ajouter un préau.... De plus, le contrôleur financier était écossais, ce qui ne permit aucune négociation sur un possible devis.....

Ceux qui ont connu l’école dans ses premières années ont vu nos deux "préaux" , (nos deux halls) tout à fait différents de leur état actuel.

Côté jardin (ex "cour A") : 
La salle d’arts visuels (arts plastiques) qui donne sur l’avenue Thorez faisait partie du préau : au moment de la ruée vers les écoles de la Zup qui montaient comme les chanterelles un dimanche d’octobre, l’affluence était pire que la queue devant la FNAC pour la sortie du dernier Harry Potter ... Donc, il fallait trouver de la place ou du moins il fallait en faire : quand les 2 étages ont été combles, il a fallu s’attaquer au rez-de-chaussée. Des cloisons ont été posées, les portes aussi et une nouvelle classe voyait le jour . Ce fut au début un CM2. Puis quelques années plus tard (en 1981) cette salle est devenue la BCD : la bibliothèque était dans la grande salle et la petite constituait le côté documentation . Ensuite la BCD, bien à l’étroit fut transférée au deuxième étage (car des classes se libéraient) et la salle devint alors la salle d’arts plastiques que l’on désigne aujourd’hui arts visuels (en incluant la photo, la vidéo).

Côté cour (ex "cour B") :
Pour les mêmes raisons qu’à Vilar A, le groupe B a du s’adapter a la démographie galopante des années 75/80 pour aménager des locaux devenus un peu exigus : après les 2 étages, ce fut le rez-de-chaussée. Le coin du préau qui donnait sur la promenade Lénine fut cloisonné et devint une salle de classe, un CM1 puis en 1982 la salle de peinture-dessin qui servait également le mercredi matin pour les ateliers du service de l’Enfance. Quelques années plus tard, peûchère et miskina, cette salle se retrouva sous le vocable Ludothèque municipale pour satisfaire des appêtits plutôt que des enfants. Et dire que nous avons été d’accord au début : cette culpabilité ne s’effacera que dans les cendres....

 

 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. Halls et préaux.
    24 mars 2007