A l’école Jean VILAR...
Accueil du site23 . Présentation et vue d’ensemble de l’école Jean Vilar.Les locaux du groupe scolaire.La salle détente.
Dernière mise à jour :
dimanche 20 mars 2016
Statistiques éditoriales :
794 Articles
92 Brèves
11 Sites Web
102 Auteurs

Statistiques des visites :
228 aujourd'hui
448 hier
497262 depuis le début
   
Brèves
joyeuse année 2013 .
jeudi 3 janvier
(`*•.¸ (`*•.¸♥♥♥ ¸.•*´) ¸.•*´)
`•.¸(*)..bonne année ..(*)
(¸.•*(¸.•* ♥♥♥ :* ¨¨¨`*•.¸) *•.¸)
 
Salle détente.
lundi 23 avril 2007
par Gilbert Giraud
popularité : 2%


La salle détente.

Les mauvaises langues risquent de se demander au fil des lignes pourquoi nous disposons d’une salle "détente"... Des fonctionnaires de l’Education Nationale qui auraient besoin de repos ???
Eh bien ! OUI !!! et nous n’avons pas honte ! S’il fallait le refaire, nous le referions !

C’est comment la détente vilaroise ?
Un espace libre (après fermeture d’une classe, il fallait se remettre du choc) a été aménagé pour diverses commodités (repas, café, canapés, fauteuils..) et nous prenons soin de bien profiter de cette aubaine.
Pour le temps de midi, les enseignants ont enfin un cadre digne des menus gastronomiques qu’ils ramènent dans des Tupèroires passant directos au micro-ondes : quel bonheur de sentir les spécialités de chacun mitonnées avec des aromates cueillis sur les contreforts de la Croix-Rousse, quel plaisir de voir ces menus colorés aux accents régionaux... Echantillon culinaire à faire pâlir le gourou de Collonges.
Imaginez un peu notre Sandrine qui mange souvent du poisson breton accompagné d’algues de Belle-île-en mer, notre Cathy qui ne jure que par la tortilla aux trois poivrons, notre Fred qui savoure sa choucroute pour siroter sa bière brune, notre Virginie qui mange toujours froid tellement elle parle, notre Ingrid qui craque pour les légumes ail et persil, notre Nelly qui veut toujours goûter les assiettes à côté d’elle, notre Mathilde qui finit toujours par 4 carreaux de chocolats différents, et notre pauvre Cindy qui n’a droit qu’à 326 calories par jour pour respecter la courbe de son carnet de santé... Autre aspect pittoresque, notre intervenant d’anglais, le Bostonnien Tyler, qui se régale d’une sorte de gratin "dauphinois" enrichi avec des rondelles de carottes !

Dans cette salle , des armoires de rangement (séries de livres, fournitures..), des étagères pour tout le ménager (solide ou liquide), un frigo, un micro-ondes . Deux présentoirs permettent l’affichage de prospectus reçus (spectacles, expos, conférences, sorties, parcs, voyages..).
Les deux canapés sont très utilisés par ces dames qui connaissent parfois des petites baisses de tonus dues à des phénomènes hormonaux que nous leur laissons endurer, par simple galanterie...

La machine à café, un peu comme la photocopieuse est un monument de la vie quotidienne : la série de M6 se déroule dans une entreprise privée et les producteurs veulent booster le concept en adaptant les épisodes dans un établissement public. Nous sommes candidats pour le casting car tous les ingrédients sont là pour assurer un succès d’audience... Si vous saviez tout ce que cette machine peut voir, entendre : on dit que les objets inanimés ont une âme, mais heureusement ils n’ont pas la parole...

Les repas de midi sont animés : chaque jour une douzaine de convives, des rigolades, des anecdotes, des blagues, des moqueries, des sarcasmes, des historiettes, des vannes, des résumés de livres ou de films, des impressions de spectacles ou de concerts, des débats politico-socio-economico rigolos, des récits de voyages ou de sorties...et surtout les lamentations sur les dernières bulles du directeur qui permettent à chacun de se retrouver dans une communion de pensée des années 68 et de reprendre la classe avec sourire ( même si, comme disait La Bruyère à propos des pièces de Molière, "et lorsque on vient d’en rire il faudrait en pleurer"..). Hi hi hi hihi .. !!

 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. Salle détente.
    23 avril 2007