A l’école Jean VILAR...
Accueil du site23 . Présentation et vue d’ensemble de l’école Jean Vilar.Les locaux du groupe scolaire.Ludothèque municipale.
Dernière mise à jour :
dimanche 20 mars 2016
Statistiques éditoriales :
794 Articles
92 Brèves
11 Sites Web
102 Auteurs

Statistiques des visites :
272 aujourd'hui
380 hier
525163 depuis le début
   
Brèves
joyeuse année 2013 .
jeudi 3 janvier
(`*•.¸ (`*•.¸♥♥♥ ¸.•*´) ¸.•*´)
`•.¸(*)..bonne année ..(*)
(¸.•*(¸.•* ♥♥♥ :* ¨¨¨`*•.¸) *•.¸)
 
Ludothèque municipale.
lundi 11 février 2008
par Gilbert Giraud
popularité : 11%

La ludothèque municipale :" le cheval à bascule "

 

  

  

Côté cour, au rez-de-chaussée, la ludothèque municipale "le cheval à bascule" est installée depuis les années 90 : l’ancienne structure était située chemin de la ferme (près du mas du taureau) mais de gros problèmes liés à plusieurs cambriolages et de nombreuses dégradations ont conduit la municipalité à trouver une autre solution d’hébergement. Les écoles Gagarine et Courcelles n’ont pas répondu à cette attente et notre école a donc été sollicitée.

Plusieurs réunions et rencontres ont été nécessaires pour étudier toutes les questions matérielles et techniques : inclure 270 m² dans nos locaux pour une nouvelle activité représentait un challenge difficile à relever mais les divers partenaires étaient tous motivés pour réussir et le secrétaire général de la mairie Saïd Yayhaoui savait, comme à son habitude (et ça lui reste encore en 2008), mettre du ruban satiné pour envelopper la pacotille....

   

A ce moment-là, notre école s’était donc laissée séduire (après quelques années l’effet coup de coeur a quelque peu disparu...) : on nous faisait miroiter des activités communes, un partenariat étroit, des horaires adaptés, un prêt de matériel pour les classes. De notre coté, on pariait sur une ouverture de l’école sur le quartier, sur l’opportunité d’ouvrir un espace ludique pour nos élèves et sur une piste dans la relation avec les familles.

L’emplacement de la ludothèque nécessitait des travaux très importants et des changements d’affectation de salles. A la naissance de l’école le rez-de-chaussée de Vilar B était constitué d’un grand préau, de la salle de cantine pour les maternelles et des toilettes garçons et filles.
Les architectes émirent l’hypothèse de couper le préau en deux et de récupérer également le local cantine maternelle. Ce qui fut fait. Du côté de la promenade Lénine (mais toujours sous le préau) notre salle d’arts plastiques fut réquisitionnée également. Les 3 locaux du cabinet médical furent déplacés dans l’autre bâtiment. Tous ces changements occasionnèrent des bouleversements dans l’organisation de l’école (étages, entretien, nettoyage..) mais chacun y mettait du sien.

   

Aujourd’hui, le resto maternelle est à côté de celui de primaire, le préau est petit, nos enfants font "trop de bruit et dérangent", nous avons perdu 270m2 et nous cherchons encore ce que nous avons gagné pour les gosses...

Gagarine et Courcelles sont un peu moins prêteurs mais aussi beaucoup moins naïfs que nous...
Certains bruits font état d’un possible départ de la Ludothèque dans quelques 3 ou 4 ans : après cette douloureuse perte, le deuil ne devrait pas durer trop longtemps...

 

 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. Ludothèque municipale.
    11 février 2008