A l’école Jean VILAR...
Accueil du site26 . La vie quotidienne, l’école au jour le jour.Le règlement de l’école
Dernière mise à jour :
dimanche 20 mars 2016
Statistiques éditoriales :
794 Articles
92 Brèves
11 Sites Web
102 Auteurs

Statistiques des visites :
108 aujourd'hui
407 hier
450675 depuis le début
   
Règlement-école
mercredi 14 mars 2007
par Gilbert Giraud
popularité : 14%

  Le Règlement de l’école .

 Le règlement de l’école doit se trouver en conformité et en cohérence avec les valeurs fondamentales de l’Ecole Publique, avec les directives départementales mais doit aussi être validé par notre Inspecteur de l’Education Nationale (IEN).

Dans le bureau du directeur, le Règlement Départemental est affiché (ainsi qu’en salle des maîtres) : c’est à partir de ce texte institutionnel et juridique que nous rédigeons notre règlement d’école. Nous conservons les titres des chapitres prioritaires (hygiène, sécurité, fréquentation, citoyenneté, laïcité) et nous les adaptons à nos spécificités.

Le règlement est toutes les années soumis à la validation de l’IEN après avoir été voté en Conseil d’Ecole (discussion-débat avec les familles). Il est collé dans le cahier de liaison de chaque élève, vu par les parents et signé.
Bien sûr, il est l’objet de séquences citoyennes et civiques lors de conseils de classe où les points importants sont discutés et expliqués aux enfants.

Règlement intérieur de l’école Jean VILAR.

(le document est fourni aux familles sous forme de 2 pages A4).

Présentation :  

L’école a pour vocation de garantir aux enfants le droit à l’instruction mais aussi à l’éducation et de préparer à la vie sociale et civique les citoyens de demain.
Les misions de l’école s’accomplissent dans ls principes de laïcité, neutralité, pluralisme qui impliquent le respect d’autrui et le devoir de tolérance.
Le règlement intérieur s’inscrit dans cet objectif puisqu’il prépare l’élève à la vie en société et définit ses droits et devoirs.
Ce présent règlement concerne chacun des membres de la communauté éducative de notre école au sens large : enseignants, animateurs, stagiaires, personnel municipal, intervenants extérieurs.

L’inscription d’un enfant à l’école Jean Vilar implique l’acceptation sans aucune restriction ni réserve de ce règlement discuté, validé et adopté par les représentants élus des parents et des enseignants lors du premier conseil d’école de l’année scolaire.

à noter : (certaines observations sont écrites en fushia et en italique pour expliquer plus précisément tel ou tel aspect du règlement mais bien sûr, cela n’apparaît que dans cet article du site ).

1 . Horaires, absences, retards :

La semaine est répartie sur 4 jours : lundi-mardi-jeudi-vendredi.
La fréquentation régulière de l’école étant obligatoire, en cas d’absence de l’enfant les parents doivent fournir un justificatif.
Au bout de 4 demi-journées non justifiées dans le mois, l’enseignant signalera ces absences à l’Inspection Académique qui saura prendre les mesures nécessaires qui s’imposent.
En cas d’absence prolongée (plus de 4 jours) un certificat sera demandé.

Les horaires :
 matin : de8h30 à 11hh30.
 après-midi : de 13h30 à 16h30.
 études du soir : de 16h30à 17h45.
 Usep : de 13h30 à 16h30.

A 8h25 et 13h25, les élèves se mettent en rang dans la cour pour arriver en classe pour les activités à 8h30 et 13h30.
En cas de retards répétés et injustifiés de l’enfant à l’école, un avis de retard sera transmis à la famille pour explication et justification.(certains enfants sont des spécialistes des dessins animés du matin)

2 . Vivre ensemble à l’école :

    

Le respect mutuel entre tous les membres de la collectivité est une nécessité absolue pour que l’école demeure un lieu de citoyenneté et d’accès au savoir.
Les élèves comme leurs parents devront s’interdire tout comportement, geste ou parole qui pourrait porter atteinte à la fonction de l’enseignant ou au respect des autres élèves et leurs familles. ( il est interdit à un parent d’élève de pénétrer dans l’école pour régler un différend avec un enfant ou un adulte : la discussion ne doit s’engager qu’avec un maître ou le directeur dans un premier temps). A noter que ce cas est rarissime mais que les effets en sont très sensibles lorsqu’ils se produisent dans une situation d’extrème tension : de notre côté, nous faisons tout pour entretenir des liens étroits avec les familles (écoute, solidarité, compréhension) et il n’est pas admissible que deux ou trois parents se conduisent dans l’école avec des attitudes irrespectueuses et le sentiment de se croire en terrain conquis où leur propre loi doit être appliquée.(heureusement ils ne sont que deux ou trois mais il faut éviter à tout prix la contagion...).
Les parents seront informés par l’intermédiaire du cahier de liaison école-famille, du comportement de leur enfant en cas de :
** insolence,
** refus manifeste de travail,
** introduction d’objets nocifs ou dangereux (cutters, couteaux, briquets...)
** dégradation du matériel et des locaux (tags..)
** manifestation d’agressivité physique ou/et verbale (menaces,crises, coups, insultes..)

La communauté éducative désire donner aux enfants de l’école le sens des responsabilités et le respect des règles et des valeurs de liberté, d’égalité, de fraternité et de solidarité. En conséquence, des sanctions pourront être prises en fonction de la gravité des manquements aux règles de vie scolaire :
** un avertissement écrit (éventuellement avec convocation des parents)
** un travail supplémentaire
** une privation partielle de récréation
** un isolement temporaire dans une autre classe
** un transfert d’une semaine dans une classe de l’autre cycle
** un départ vers une autre école du secteur (cette mesure est prise par l’inspecteur de circonscription)
** plainte déposée au commissariat de police et constitution d’un dossier juridique en cas d’acte très grave.

Toutefois, avant de prononcer une sanction tout sera fait pour amener l’enfant à réfléchir sur son comportement, son attitude et les conséquences qui en découlent : discusssions, mesures éducatives, excuses...

   

Les brimades, coups, fessées, châtiments corporels sont depuis quelques années totalement interdits et tant mieux bien sûr . Malgré tout l’enfant et la famille doivent faire certaines différences... Exemple : deux enfants se battent "pour de vrai" et la maîtresse intervient pour les séparer. Les deux gosses n’obéissent pas et l’enseignante est obligée de saisir les bras ou les mains de ces bagarreurs pour stopper le combat. Certains gamins risquent de dire : "tu me touches pas, t’es pas ma mère", expression aussi à la mode que les scoubidous en 1964... Et le soir, il peut se plaindre que "la maîtresse m’a tapé !!). Ne nous en veuillez pas si ce jour-là, on mettra un certain temps avant de vous donner raison.

   

3 . Hygiène :

Pour le bien-être de tous, une tenue vestimentaire propre et correcte est demandée. L’hygiène corporelle de l’enfant est aussi une condition de son épanouissement à l’école.
Le nettoyage des locaux est quotidien et effectué hors de la présence des enfants. (l’entretien de l’école est pris en charge par le personnel municipal qui doit être considéré comme membre à part entière de la communauté éducative).
Au restaurant scolaire (cantine) les moyens sont fournis pour assurer le respect des normes de sécurité alimentaire et pour assurer aussi une stricte application des mesures de prévention microbienne et bactériologique.
Dans le cadre de l’éducation alimentaire et en application des dernières instructions ministérielles, le goûter du matin et celui de l’après-midi sont désormais interdits lors des récréations : seuls les enfants de l’étude du soir y sont autorisés.

4 . Relations école-familles :

Dans l’intérêt de l’enfant, il est important que les parents et les enseignants communiquent régulièrement au sujet de la scolarité et du comportement de celui-ci. Les enseignants sont disponibles à 11h30 et 16h30, sur rendez-vous.
Des conseils d’école réunissent en cours d’année les parents et les enseignants, et permettent ainsi de débattre des différents sujets liés au fonctionnement de l’école.

5 . Laïcité :

Dans le respect des règles laïques de l’Ecole publique et des lois de la République, toutes déclarations, positions et signes religieux ou politiques sont interdits dans l’enceinte de l’école. Tout manquement à cette loi sera signalé aux autorités académiques. (les mamans voilées sont autorisées à porter le voile dans l’école sauf si elles conduisent une activité pédagogique en présence des enfants).

6 . Sécurité :

A la sortie des classes, le maître conduit ses élèves en rang jusqu’au portail de l’école : les enfants doivent se déplacer calmement, sans bousculer les camarades.
Les enfants ne doivent apporter à l’école que les objets nécessaires au travail scolaire : interdiction de tout objet dangereux mais également d’argent liquide.
Les élèves doivent porter une tenue adaptée pour les activités pratiquées (EPS, cayak, escalade, orientation..) : les enseignants fournissent la liste des vêtements et tenues.
L’accès à la cour et aux locaux est interdit à toute personne étrangère à l’école pendant le temps scolaire.

 __________________________________________________________
 
-------------------------------------------------------------------


 

 

 

Répondre à cet article
Messages de forum :
Règlement-école
mercredi 28 mai 2008
par deniz
ouais ses bien le respect


Répondre à ce message

Articles de cette rubrique
  1. Règlement-école
    14 mars 2007