A l’école Jean VILAR...
Accueil du site25 . Les divers acteurs de la vie éducative de notre écoleLes agents municipaux (Mairie)Les agents de la restauration.
Dernière mise à jour :
dimanche 20 mars 2016
Statistiques éditoriales :
794 Articles
92 Brèves
11 Sites Web
100 Auteurs

Statistiques des visites :
136 aujourd'hui
242 hier
397565 depuis le début
   
Brèves
concours PE des AP...
jeudi 29 mai
Amélie et Céline passent en ce moment le concours pour devenir "Professeur des Ecoles" : à l’issue de toutes les épreuves écrites, elles ont été reçues "admissibles" et nous les félicitons. Bonne chance et M.... pour les dernières épreuves orales (et sportives). Allez les filles !! 
 
Restauration-cantine, "chez la mère Vilar".
lundi 26 février 2007
par Gilbert Giraud
popularité : 1%

Restauration-cantine ,
"chez la Mère Vilar" .
 

 

 

   

Alors, chez nous, personne n’a honte d’appeler la cantine de l’école
"chez la Mère Vilar"...  .  

 

 

Autrefois, on disait (et on le dit encore souvent...) on mangeait à la cantine, mais de nos jours, on dit (on devrait dire) nous mangeons au restaurant scolaire.
Il ne s’agit pas seulement d’une simple modification d’appellation mais d’un changement réel des pratiques.

Dans le titre de l’article, nous avons écrit "chez la mère Vilar" : Pourquoi ???
Quand certains vont dans un grand restaurant, ils vont chez le chef cuisinier : chez Bocuse, chez Chapel, chez Troisgros, chez Veyrat.... Statistiquement, les chefs sont bien plus nombreux que nombreuses (ça évolue mais à la vitesse de l’escargot contre une baie vitrée du salon) : à Lyon, capitale mondiale de la gastronomie, quand une dame tient son propre restaurant, (elle tient son restaurant propre) et parfois elle devient aussi célèbre que les grands chefs de la table lyonnaise.
Chacun ou presque, devrait connaître la Mère Brazier, la Mère Vittet .

 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. Restauration-cantine, "chez la mère Vilar".
    26 février 2007